Lu dans la presse
|
Publié le 21 Mars 2016

Paul Amar, directeur de l’information d’I24 s’explique dans On N’est Pas Couché

Le journaliste est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à parler de sa judéité.

Publié dans RootsIsrael le 20 Mars 2016

Paul Amar était invité sur le plateau de Laurent Ruquier pour parler de l'émission Paris/Jaffa qu’il présente sur  i24News. Le nouveau direc­teur de l'information de la chaine inter­na­tio­nale d'information en trois langues basée dans le port de Jaffa est revenu sur son parcours mais aussi sur son mal-être et son indignation face à la montée du racisme et de l’antisémitisme.
 
A propos du Front Natio­nal et de l’installation du vote FN en France,  Le journaliste a évoqué la nécessité qu’il a ressen­tie à coucher sur le papier sa propre histoire dans son livre Bles­sures paru en 2014. « J’ai trouvé néces­saire de parler à la première personne en racon­tant mon histoire, notre histoire car je vois des similitudes inquiétantes entre ma propre enfance et ce qui se passe aujourd’hui » a confié celui dont le père fonctionnaire a souf­fert d’un double antisémitisme, d’abord privé de son travail sous Pétain puis en Algé­rie en tant que juif français dans les années 50.
 
« J’ai vécu en France des années républicaines à l’époque de mon adolescence, des années ou les enfants de toutes confessions et de toutes origines gran­dis­saient ensemble sous un même drapeau, autour des mêmes valeurs. Entre copains on ne se demandait pas si on était juif, musul­mans ou chrétien » a précisé l’an­cien chef du service poli­ique de France 2. « Et puis Le Pen est apparu, Dieu­donné est apparu, Rama­dan est apparu et les islamistes sont apparus…et les français qui, comme moi n’ont jamais pris la posture du juif, tant dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle ont été dési­gnés comme juifs » a-t-il ajouté.
 
Avant de conclure le journaliste a cité Sartre « Si le juif n’exis­tait pas, l’antisémite l’inventerait » et a poursuivi : « Le Pen m’a réinventé comme juif, Dieudonné m’a réinventé comme juif, ils m’ont ramené à ma condition de juif que j’avais oublié…Je me sens français, français répu­blicain, français laïc, français humaniste…­mon identité juive, pour peu que j’en parle, elle m’appartient. Si j’ai éprouvé le besoin de l’écrire publiquement c’est parce que on m’a stigmatisé en tant que juif ».
 

http://rootsisrael.com/paul-amar-directeur-de-linformation-i24-s-expliqu...

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.