Lu dans la presse
|
Publié le 26 Avril 2018

#Shoah - Les Pianos orphelins (2/2) VIDÉO

L'histoire des instruments de musique volés par les nazis.

2ème épisode : La Mélodie du retour

Parmi les instruments volés pendant la guerre, certains ont été restitués à la Libération, d’autres jamais. Leur emplacement demeure un mystère. En tout, environ 40 000 appartements ont été spoliés en région parisienne, et 8000 pianos embarqués. En 2018, 4000 d’entre eux restent encore à retrouver.

"Sur plus de 8000 pianos volés pendant l'occupation, environ 2000 ont été retrouvés et 1200 restitués ; du reste, on a perdu la trace."

L’enquête devient urgente, car les derniers témoins directs s’éteignent. Pascale Bernheim (historienne) et Corinne Hershkovitch (avocate) ont créé en 2017 l’association « Musique et Spoliations » dans le but de retrouver la trace de ces instruments, et de rendre ainsi hommage à la mémoire de leurs propriétaires. Elles œuvrent en parallèle de la Commission d'Indemnisation des Victimes de la Spoliation (Services du Premier ministre), qui reçoit aujourd'hui encore une vingtaine de requêtes par mois.

Muriel de Bastier, responsable des Biens Culturels mobiliers, y reçoit les familles et recueille leurs témoignages, puis investigue, à l’aide d’archivistes. Les mentions d’instruments sont nombreuses dans les dossiers.

L’une des recherches portera sur une collection particulière : celle de la pianiste juive polonaise Wanda Landowska. En septembre 1940, quelques mois après son départ en exil en Zone libre, des soldats allemands entrèrent dans sa propriété de Saint-Leu-la-Forêt, emportant avec eux des dizaines de caisses contenant une collection d’instruments, dont l’un des pianos de Chopin, et de très précieuses partitions anciennes.

Les archives révèlent que ces trésors ont voyagé de Saint-Leu-la-Forêt à Berlin, puis à Leipzig, d’où ils ont fui les bombardements vers Langenau. Puis, plus rien. Certains instruments ont été rendus après la guerre. Du reste de la collection ne demeure qu’un mystère, qu’il s’agit aujourd’hui de percer…

Un documentaire d'Hélène Bigot, réalisé par Alexandra Malka. Prises de son Loïc Duros et François Rivalan. Mixage Catherine Derethe. Archives INA : Haude Vassent. Extraits de la série Holocaust de Marvin Chomsky. Avec la collaboration d'Adèle Cailleteau

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.