Lu dans la presse
|
Publié le 9 Septembre 2019

Stop Boycott - Des activistes du BDS agressent des spectateurs du Festival du film israélien de Berlin

La police allemande a déclaré qu'un groupe de militants du BDS avait agressé violemment des spectateurs du Festival international du film israélien de Berlin ce dimanche matin. Environ 10 à 12 militants du BDS ont participé à la perturbation et aux attaques.

Publié le 9 septembre dans The Jerusalem Post sous le titre VIOLENT BDS ACTIVISTS ASSAULT ISRAELI FILM FESTIVAL ATTENDEES IN BERLIN

Résumé et traduction proposés par le Crif

Selon la police, les militants du BDS ont notamment violemment frappé deux femmes et interrompu une discussion sur l'un des films documentaires projetés.

'BDS' est l'abréviation de la campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions visant l'Etat d'Israël. En mai dernier, l'organisation a été qualifiée d'antisémite par le Parlement allemand.

D'après le rapport de police, après la projection du film documentaire "King Bibi", une discussion et un débat étaient prévus avec le réalisateur. Un jeune homme de 42 ans a commencé à crier. Au même moment, un deuxième homme du même âge et un troisième inconnu ont brandi une affiche devant l'écran de la salle. La discussion a alors été interrompue.
 
L'un des organsisateurs de l'événement a demandé aux trois hommes de quitter l'événement. Les militants du BDS ont refusé de quitter le cinéma. 
 
La police a déclaré que tous les participants avaient pu sortir après avoir présenté une pièce d'identité.
 
Le politicien du Parti vert, Volker Beck, a réagi sur Twitter dimanche : "Lorsque le BDS attaque violemment tout ce qui est israélien, ce n'est pas de la critique, c'est de la violence". 
 
L'année dernière, deux militants du BDS avaient déjà interrompu la présentation d'un film israélien sur la Shoah, "The Testament", incitant les responsables de la sécurité israélienne à expulser les manifestants.
 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.