Lu dans la presse
|
Publié le 11 Juillet 2016

#Terrorisme - Commission d’enquête sur les attentats : des victimes indignées par l’attitude de Bernard Cazeneuve

Le Ministre de l’Intérieur a balayé les propositions de la commission d’enquête sur les attentats.

Les reproches se concentrent notamment sur les réticences du ministre à la création une agence de lutte antiterroriste

Par Théo Conscience, publié dans Marianne le 8 juillet 2016
 
Le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a suscité l’indignation de parlementaires et d’une association de victimes des attentats de Paris en « balayant » les propositions de la commission d’enquête chargée d’étudier les éventuelles failles dans les services de renseignement.
 
L’association « 13 novembre : fraternité et vérité », qui réunit des victimes des attentats de Paris, s’est indignée ce vendredi 8 juillet de l’attitude de Bernard Cazeneuve à l’égard des conclusions rendues ce mardi par la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de Paris. Ces conclusions, qui pointent des failles concernant les échanges d’informations avec les pays voisins mais également entre les différents services de renseignement français, sont accompagnées de 40 propositions, dont la clé de voûte est la création d’une « agence nationale de lutte antiterroriste ».
 
L’association s’est « étonnée » de la réaction du ministre de l’Intérieur, après que celui-ci a « d’ores et déjà rejeté une partie des conclusions de la commission ». Elle a également regretté son « refus de reconnaître l’existence de failles dans les services de renseignement », et estimé que « balayer aussi rapidement et aussi légèrement ces propositions » constituait un manque de respect à l’égard des familles, qui « attendent de l'Etat autre chose que l'expression d'une autosatisfaction invraisemblable et intenable face au terrible bilan du terrorisme ».
 
La création d’une agence de lutte antiterroriste au cœur des débats
 
Les reproches se concentrent notamment sur les réticences du ministre à créer une agence qui centraliserait la lutte antiterroriste, alors que de telles structures existent aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.