Lu dans la presse
|
Publié le 18 Juillet 2016

#Turquie - La Turquie sous tension après le putsch avorté

L'attaque a fait plus de 290 morts et 1 400 blessés.

Ankara a réitéré sa volonté de poursuivre le processus de normalisation de ses relations avec Jérusalem

Publiée dans le Monde et sur I24 News le 17 juillet 2016
 
L’heure des règlements de comptes a sonné sur les rives du Bosphore. Après le coup d’Etat manqué, perpétré par une fraction minoritaire de l’armée turque dans la nuit de vendredi à samedi (plus de 290 morts et 1 400 blessés), le régime a repris la main, avec une fermeté implacable.
Dès le lendemain de ce pronunciamiento avorté, qui pendant plusieurs heures a semé la confusion à Ankara et Istanbul, le président, Recep Tayyip Erdogan – aussi adulé que haï –, a lancé une vaste opération de « purge », non seulement au sein des cercles militaires, mais aussi dans l’ensemble de l’appareil judiciaire. Au total, près de 6 000 personnes ont été placées en garde à vue. Une contre-offensive destinée à réaffirmer son autorité à la face de ses opposants.... Lire l'intégralité.
 
Ankara a "remercié" Israël pour son soutien lors de la tentative de putsch
 
La Turquie a remercié Israël pour sa position lors de la tentative de coup d'Etat menée par un groupe de militaires en Turquie dans la nuit de vendredi à samedi, et poursuivra le processus de normalisation des relations avec Jérusalem, a indiqué dimanche un haut responsable israélien suite à des échanges avec un homologue turc.
 
Selon le fonctionnaire israélien, le responsable turc a affirmé qu’Ankara a apprécié les "messages" de soutien d'Israël au gouvernement après la tentative de putsch réprimée par le gouvernement dans la nuit de vendredi à samedi, et qui a fait au moins 290 morts.
 
Israël a appelé ses citoyens à ne pas se rendre en Turquie après les événements du week-end.
 
Une fois la tentative de coup d’Etat maîtrisée, le ministère israélien des Affaires étrangères a exprimé son soutien au gouvernement du président Recep Tayyip Erdogan.
 
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a pour sa part indiqué dimanche que les efforts de réconciliation avec Ankara ne seraient pas affectés par les événements... Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.