Lu dans la presse
|
Publié le 8 Avril 2013

Valls dénonce un antisémitisme « très vivant » en France, qui « veut se nourrir du conflit au Proche-Orient »

 

Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’est exprimé dimanche 7 avril 2013 sur BFMTV en annonçant qu’une « poignée » de « Français ou résidents en France » se trouvaient actuellement au Mali au côté des jihadistes et « plusieurs dizaines » en Syrie : « Il y a une poignée sans doute aujourd’hui de Français ou de résidents en France qui se trouvent au Mali. On ne peut pas parler de filière ».

 

« Mais nous le savons, il y a des réseaux, des groupes, il peut y avoir des filières quand il s’agit d’acheminer des apprentis jihadistes, hier en Afghanistan ou au Pakistan, aujourd’hui ils sont plusieurs dizaines en Syrie, mais aussi pour une poignée d’entre eux en Somalie, au Yémen ou au Sahel. Ça reste évidemment préoccupant », a-t-il ajouté.

 

Pour le ministre, l’intervention militaire française au Mali, le 11 janvier est un moyen de sauver le Mali du terrorisme qui guette ce pays : « s’il n’y avait pas eu cette intervention, c’est le Mali qui serait aujourd’hui un État terroriste, aux portes du Maghreb » a-t-il dit.

 

Il a ajouté : « Cette question du terrorisme est incontestablement un des défis, pas seulement pour la France, mais pour l’Europe, les pays d’Afrique et du Maghreb. N’oublions jamais que les premières victimes du terrorisme aujourd’hui dans le monde, ce sont d’abord les musulmans... il faut mieux combattre la menace qui est toujours présente (…), évidemment au Mali par exemple, mais aussi un terrorisme qui est né dans notre pays, qui est né dans nos quartiers… Il y a un an, Mohamed Merah a tué des soldats français parce qu’ils étaient soldats, il a tué des juifs parce qu’ils étaient juifs. Il y a un antisémitisme qui est né dans ces quartiers populaires. C’est un processus conduisant de jeunes délinquants, de jeunes trafiquants à un islam radical » . Il a dénoncé un antisémitisme « très vivant », qui « veut se nourrir du conflit au Proche-Orient, qui s’appuie sur une haine à l’égard de la France, de nos valeurs ».

Nos réseaux sociaux en direct

Nous commémorons aujourd’hui la journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition.
L’occasion de citer ces émouvantes paroles de Leopold Sedar Senghor :

“Et je sens dans la moelle de mes os déposées les voix et les larmes, hâ ! déposé le sang
De quatre cents années, quatre cents millions d’yeux deux cents millions de cœurs deux cents millions de bouches, deux cents millions de morts inutiles.”

http://www.licra.org/evenement/journee-internationale-du-souvenir-de-la-...

Après avoir servi dans Tsahal, Mohammad défend la cause d'Israël dans le monde

Des chercheurs de l'Université de Tel Aviv ont découvert que les plantes que l'homme est parvenu à domestiquer ont pour point commun...

Israeli DIY-website platform Wix.com announced a sponsorship deal with baseball's New York Yankees to be the team's official website design sponsor & partner.

#GUEST - Nous vous attendons nombreux à la conférence-débat du 13 septembre prochain avec comme invitée Nathalie Kosciusko Morizet, Députée de l'Essonne et Conseillère de Paris.
La soirée sera animée par Audrey Pulvar.

Billets disponibles ici : http://bit.ly/2adObFK #AmisDuCrif

Cinéma & Production d’Israël lance « les dimanches israéliens des 7 Parnassiens »

Ils ont identifié 2 médicaments pouvant aider à contrecarrer les effets potentiellement mortels de la tumeur - cancer de la peau

Alors que les haines flambent dans le pays, les habitants tentent de préserver la coexistence qui a toujours eu droit de cité dans le grand port israélien.

Jerusalem-based BDS watchdog call center takes the fight to anti-Israel activities by providing activists' information reported by civilians to Interior Ministry; group seeks deportation of activsts or barring their entry into Israel.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.