Lu dans la presse
|
Publié le 19 Mai 2016

Vol MS804 Paris-Le Caire : la piste de Daesh n'est pas écartée

15 Français se trouvent parmi les 56 passagers. Le Crif exprime sa solidarité aux familles.

Un problème technique d'habitude, un incendie ou un problème de panne moteur, ne produit pas l'accident instantanément et l'équipage a le temps de réagir

Publié dans Direct Matin le 19 mai 2016
 
L’enquête pour établir les circonstances exactes de la disparition du vol MS804 Paris-Le Caire, ne fait que démarrer. L’ensemble des hypothèses restent pour l’heure ouvertes. A ce titre, la piste terroriste conduisant à une action perpétrée par Daesh, ne peut être écartée.
 
"Un problème technique d'habitude, un incendie ou un problème de panne moteur, ne produit pas l'accident instantanément et l'équipage a le temps de réagir. Là l'équipage n'a rien dit, n'a pas réagi, donc il s'agit très probablement d'un événement brutal et on peut penser effectivement à un attentat. A cette heure ci, si c'était simplement une panne du radar ou du transpondeur de l'avion, il se serait déjà posé, donc l'avion a certainement disparu en mer", a expliqué sur Europe 1 Jean-Paul Troadec, ancien directeur du Bureau d'Enquêtes et Analyses (BEA).. Lire l'intégralité.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.