Délégitimation

Actualités
|
Publié le 30 Septembre 2020

Crif - "La haine d’Israël", dans la Revue des Deux Mondes

Dans son numéro d’octobre 2020, la Revue des Deux Mondes consacre un important dossier à "la haine d’Israël". Présentation.
Actualités
|
Publié le 13 Juillet 2015

Naissance d’une ONG amie d’Israël

Cette nouvelle ONG européenne souhaite oeuvrer contre la délégitimation d'Israël.

Tribune
|
Publié le 7 Mars 2014

Durban-sur-Seine

Lettre collective d'intellectuels publiée dans le Monde le 21 Janvier 2002

Pendant la « semaine internationale de l’apartheid », nous publions, chaque jour, un texte qui démonte les arguments des activistes du BDS et démontre qu’Israël n’est pas un État d’Apartheid. Ce ne sont pas nécessairement  des textes récents, mais leur pertinence nous a fait juger utile de les reprendre sur notre site et dans la newsletter.

APARTHEID : le mot est lâché et recouvre toute la page. Le Monde du 28 décembre 2001 a publié un long article où l'écrivain François Maspero relatait avec beaucoup d'émotion ce qu'il a vu dans la bande de Gaza, à Bethléem et Ramallah lors d'un voyage qu'il entreprit dans les territoires palestiniens vers la mi-décembre.

Tribune
|
Publié le 6 Mars 2014

Le véritable "Apartheid" au Moyen-Orient

Pendant la « semaine internationale de l’apartheid », nous publions, chaque jour, un texte qui démonte les arguments des activistes du BDS et démontre qu’Israël n’est pas un État d’Apartheid. Ce ne sont pas nécessairement  des textes récents, mais leur pertinence nous a fait juger utile de les reprendre sur notre site et dans la newsletter.

Tribune d’Ephraïm Karsh, professeur au King College de Londres, spécialisé dans les études du Moyen-Orient et de la Méditerranée, directeur du Middle East Forum (Philadelphia), publiée dans le Jerusalem Post du 5 mars 2012

In light of Israel Apartheid Week, which hit cities and campuses throughout the world recently, supporters of the Jewish state find it difficult to agree on the best response to this hate fest. Some suggest emphasizing Israel's peacemaking efforts, others propose rebranding the country by highlighting its numerous achievements and success stories. Still others advocate reminding the world of "what Zionism is – a movement of Jewish national liberation – and what it isn't – racist." Each of these approaches has its merits yet none will do the trick.

Tribune
|
Publié le 4 Mars 2014

Il n'y a pas d'apartheid en Israël

En raison de la « semaine internationale de l’apartheid », nous allons publier, chaque jour, un texte qui démonte les arguments des activistes du BDS et démontre qu’Israël n’est pas un État d’Apartheid. Ce ne sont pas nécessairement  des textes récents, mais leur pertinence nous a fait juger utile de les reprendre sur notre site et dans la newsletter.

Tribune du Dr Shuki Friedman, conférencier à l'École de Droit du Centre Universitaire Peres, publiée sur le site du CFCA le 17 juillet 2013

Au cours des dernières semaines, autour de la proposition de loi au sujet de l'état nation et de la proposition de loi au sujet de "vous avez donné – vous avez reçu" et même au cours des derniers mois, et concernant plusieurs sujets, l'État d'Israël est qualifié d'état d'apartheid. Cette comparaison, celle de l'état d'Israël et d'un état d'apartheid, c'est-à-dire l'Afrique du Sud de la fin du siècle dernier, se propage dernièrement également dans le débat public et des politiciens et autres parleurs la transforment en un idiome de plus en plus commun.

Tribune
|
Publié le 3 Mars 2014

La calomnie faisant d’« Israël un État d’Apartheid » ne tient pas

Ci-contre, téléchargeable en fichier PDF, le dossier du Professeur Alan Johnson, du Britain Israel Communication & Research Centre (BICOM), « The Apartheid Smear, Israel is not an apartheid State » (en anglais) , ou comment les allégations des activistes du BDS endommagent le processus de paix.

Interview de Robbie Sabel, propos recueillis par Manfred Gerstenfeld, adapté par Marc Brzustowski, publiée sur Jforum le 22 novembre 2013

L’Ambassadeur (retraité) et Professeur Robbie Sabel est l’ancien conseiller juridique du Ministère des Affaires étrangères. Il enseigne, à présent, le droit international à l’Université Hébraïque de Jérusalem, à l’Université de Tel-Aviv et au Centre Interdisciplinaire d’Herzliya.

Le Dr Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans. Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

 

“Israël est une société multi-ethnique et multicolore. Ce pays organise des élections libres, appliquant scrupuleusement les règles du droit de vote universel. Son appareil judiciaire est indépendant et jouit d’un excellent statut international. Les Juifs forment 80% de la population. Les Arabes, principalement musulmans, mais aussi druzes et chrétiens, représentent la minorité la plus importante. Comme toutes les autres minorités, ils participent activement au processus politique. L’incitation au racisme est un délit criminel.

Tribune
|
Publié le 4 Février 2014

L’antisionisme, vitrine légale de l’antisémitisme

Tribune de  Bertrand Ramas-Muhlbach publiée sur JForum le 3 février 2014

 

Le système juridique français (voire international, dans les pays démocratiques) punit sévèrement les incitations publiques à la haine raciale ou à la commission d’acte de violence sur des personnes, en considération de leur origine, ou de leur appartenance à une race, à une nation, à une religion.

Actualités
|
Publié le 31 Janvier 2014

Un peu d’humour

… Ou le réveil sélectif des détracteurs d’Israël.

Tribune
|
Publié le 28 Janvier 2014

Ma réponse à Bernard-Henri Lévy

Tribune d’Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, publiée dans le Huffington Post le 28 janvier 2014

 

Dans son Bloc-Notes publié dans Le Point, Bernard Henri-Lévy faisait état de l'annulation de l'exposition intitulée "Les gens, le Livre, la Terre: la relation de 3500 ans du peuple juif avec la Terre sainte" qui devait se tenir à Paris. Il prenait à partie la directrice de l'UNESCO lui demandant d'éclairer les zones d'ombre autour de cette annulation. Dans ces colonnes, Irina Bokova répond à Bernard-Henri Lévy.

 

Monsieur,

 

Votre tribune pour le journal le Point au sujet de l'exposition coorganisée par l'UNESCO et le Centre Simon Wiesenthal appelle un certain nombre de commentaires.

 

"Malentendu?", il s'agit en effet d'un malentendu, qui a d'ailleurs été clarifié -et vite- par l'UNESCO avant même la publication de votre tribune. Je regrette grandement que vous n'ayez pas eu en mains tous les éléments d'information et c'est par respect envers vous, envers votre stature d'intellectuel, d'homme de lettres et de culture, que je tiens à dissiper ce malentendu. Si j'insiste sur sa clarification, c'est parce que je tiens en haute estime votre engagement en faveur de la vérité et de la défense des valeurs humanistes. Un engagement que nous partageons vous et moi.

Le CRIF en action
|
Publié le 24 Janvier 2014

L’UNESCO assure au CRIF que l’exposition ouvrira le 11 juin 2014

Le Président du CRIF, Roger Cukierman a reçu Irina Bokova, Directrice de l'UNESCO le 22 janvier 2014 au CRIF pour exprimer la colère de la Communauté juive de France devant la décision d'annuler l'exposition quelques jours avant l'inauguration devant la pression de 22 états arabes. (cf. newsletter du CRIF du mercredi 22 janvier)

 

Mme Bokova a assuré au Président du CRIF que l’exposition n’avait pas été annulée, simplement reportée. L'annonce officielle doit avoir lieu ce vendredi 24 janvier. L'exposition ouvrira le 11 juin 2014. 

Pages

Articles les plus lus cette semaine

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.