Joël Rubinfeld

Tribune
|
Publié le 14 Mai 2012

Banalisation et réhabilitation du Mal

Par Joël Rubinfeld pour le Soir

 

La trivialisation du nazisme a atteint ces dernières semaines des sommets jusque-là inexplorés. Jeudi passé, ce sont les passagers du train reliant Namur à Bruxelles qui en ont fait les frais, lorsqu’a résonné dans les haut-parleurs du transport public l’annonce suivante: «Bienvenue dans ce train pour Auschwitz. Tous les Juifs sont priés de descendre à Buchenwald». Des propos vert-de-gris qui auront ému de nombreux passagers et suscité une condamnation ferme et immédiate de la part de la direction de la SNCB.

Articles les plus lus cette semaine

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.