Martine Gozlan

Tribune
|
Publié le 11 Février 2013

Que tous ceux qui nous ont servi la fable de l'islamisme modéré se taisent !

 

Par Martine Gozlan

 

Alors que Tunis, en grève générale, porte aujourd’hui en terre Chokri Belaid, l’opposant laïc à Ennahda assassiné le 6 février, la légende de l’islamisme modéré véhiculée par tous les faux experts médiatiques vole en éclats de sang.

Articles les plus lus cette semaine

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.