Fil d’actualité

Yves Ternon, historien : « Le fait qu’une forte majorité de la population turque se soit prononcée en faveur d’un parti islamiste – même si celui-ci s’affirme modéré, ce qui est, pour le moins, antinomique – traduit une accélération du processus d’isla

|
03 Février 2003
Question : Vous avez longuement étudié et êtes l’un des plus éminent historien du génocide qui a été perpétré conte les Arméniens en 1917. Vous avez également étudié le génocide qui a été perpétré par les nazis et leurs alliés, contre les Juifs. Comment expliquez-vous que le génocide arménien - contrairement au génocide Juif - ne soit toujours pas reconnu ? Que ressent la communauté arménienne ?

Frédéric Encel, professeur à l’Ecole Nationale d’Administration : « Saddam Hussein sait fort bien ce qu’il adviendrait de Bagdad – lui compris – en cas d’attaque non conventionnelle sur l’Etat juif… »

|
13 Janvier 2003
Question : De nouveaux attentats viennent d’être perpétrés en Israël. Deux kamikazes palestiniens ont tué au moins 22 autres personnes et fait plus de 100 blessés dimanche dans un endroit très fréquenté du centre de Tel-Aviv, le 5 janvier 2003. Ce double attentat a d’abord été revendiqué par le Jihad islamique et le Hamas puis par les Brigades des martyrs d’Al Aqsa, qui sont liées au Fatah de Yasser Arafat. La chaîne de télévision qatarie Al-Djazira a diffusé un communiqué signé par ce groupe et a précisé que les kamikazes sont originaires de Naplouse. Comment expliquez-vous cette recrudescence d’attentats toujours plus meurtriers ? Dans un entretien qu’il avait accordé au quotidien belge Le Soir (mardi 31 décembre 2002), Yasser Arafat assurait que le Fatah et le Hamas étaient sur le point de conclure au Caire un accord sur l'arrêt des attentats-suicides. Ils « ont signé la paix des braves », affirmait-il. Quelle stratégie mène Yasser Arafat ? Vous semble-t-il qu’il tente d’empêcher ou à l’inverse d’encourager ou de favoriser le terrorisme ?

Shmuel Trigano, universitaire : « Comme ils avaient inventé le terrorisme international dans les années 1970, les Palestiniens viennent d’inventer une nouvelle guerre qui, avec Al Qaeda, s‘étend aujourd’hui à toute la planète… »

|
18 Décembre 2002

Question : Shmuel Trigano, vous êtes professeur des Universités. Vous avez publié récemment « L’ébranlement d’Israël. Philosophie de l’histoire Juive » aux Editions du Seuil. Ce titre n’est-il pas un peu trop pessimiste, terrible en définitive. Cherchez-vous à ébranler vos lecteurs ? Et surtout de quel ébranlement s’agit-il ?

Philippe Haddad, Rabbin : « Nous avons récupéré des territoires de notre mémoire ancestrale, sans l’autorisation des Nations et cela est contraire à l’esprit biblique »…

|
10 Décembre 2002
Question : Monsieur le Rabbin, vous vous trouviez dans la synagogue des Ulis ; au lendemain du Kippour 2000, lorsque la synagogue fut incendiée et victime d’un attentat. Qu’avez-vous ressenti, vous qui avez failli perdre la vie ?

Eliette Abecassis, écrivain : « Israël, à l’image de Massada, est un pays forteresse assiégé de toutes parts… »

|
03 Décembre 2002
Question : Votre œuvre littéraire est traversée par la centralité d’Israël, son peuple, l’histoire et sa relation avec D. Que représente à vos yeux Israël ?

Jacques Tarnero, Chercheur associé au CNRS : « On ne critique, pas on calomnie »

|
25 Novembre 2002
Question : Les Editions de La découverte publient « La guerre israélienne de l’information. Désinformation et fausses symétries dans le conflit israélo-palestinien ». Ce petit livre est co-écrit par une photographe, Joss Dray, auteur de nombreuses expositions sur la mémoire du peuple palestinien ainsi que de chroniques sur des cités de banlieue, et par Denis Sieffert, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Politis. Que pensez-vous de cet ouvrage ?

Pages

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.