Fil d’actualité

EXCLUSIF Charles Dreyfus, petit fils d’Alfred Dreyfus : « J’ai compris que mon grand père était quelqu’un de spécial, ayant eu un passé particulier. »

|
23 Juin 2006
Question : Le 6 juillet 2006, de 15 heures à 19 heures, à l'Hôtel de Ville de Paris, le CRIF et la Mairie de Paris organisent un grand colloque sur le thème L'Affaire Dreyfus: histoire, mémoire, justice, raison d'Etat. Cet événement s'inscrit dans le cadre de la célébration du centenaire de la réhabilitation du capitaine Alfred Dreyfus. Que pensez-vous de la tenue de ce colloque ?

EXCLUSIF Docteur Jean-Louis Levy, petit-fils d’Alfred Dreyfus : « J’étais médecin. Je soignais un prêtre. Un jour, sa mère m’a posé cette question: ‘Alors ce Dreyfus, il était coupable ou non ?’ »

|
22 Juin 2006
Question: Le 6 juillet 2006, de 15 heures à 19 heures, à l'Hôtel de Ville de Paris, le CRIF et la Mairie de Paris organisent un grand colloque sur le thème L'Affaire Dreyfus: histoire, mémoire, justice, raison d'Etat. Cet événement s'inscrit dans le cadre de la célébration du centenaire de la réhabilitation du capitaine Alfred Dreyfus. Que pensez-vous de la tenue de ce colloque ?

Repenser et renforcer les relations entre Israël et la Diaspora

|
21 Juin 2006
Dov Hervé Maimon, chercheur à l’Institut de planification d'une politique pour le peuple juif : « Il est évident que la question palestinienne doit être placée au centre de toute réflexion sur l'avenir de l'État hébreu »

Alain Pagès, professeur de littérature française à l’Université de la Sorbonne nouvelle-Paris III : Emile Zola est le seul écrivain non juif, à cette époque, à aller aussi loin dans la dénonciation de l’antisémitisme

|
20 Juin 2006
Question : Alain Pagès, vous êtes un éminent spécialiste d'Emile Zola. A ce titre, vous participerez au colloque organisé par le CRIF et la Mairie de Paris, le 6 juillet 2006, de 15 heures à 19 heures, à l’Hôtel de Ville de Paris : Affaire Dreyfus, histoire, mémoire, justice et raison d’Etat. Comme on le sait, Emile Zola est mort le 29 septembre 1902, asphyxié par des émanations d'oxyde de carbone provoquées par la cheminée de sa chambre à coucher. Or une enquête réalisée par Jean Bedel tend à démontrer que Zola aurait été assassiné, Qu'en pensez-vous ?

Pages

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.