Tribune
|
Publié le 22 Mars 2010

L’équilibre démographique européen, par Roger Cukierman

Pour maintenir dans le temps une population il faut un taux de natalité de 2,1. Si deux couples n’ont qu’un enfant chacun. Si leurs enfants n’ont eux aussi qu’un enfant, en deux générations, la population est passée de 4 à 1, une division par 4.




Or le taux de natalité européen se situe en moyenne à seulement 1,4 : 1,8 pour la France, 1,6 pour la GB, 1,3 pour la Grèce et l’Allemagne, 1,2 pour l’Italie et l’Espagne.



Ces taux sont améliorés par l’immigration venue des autres continents. L’ensemble de l’Union européenne qui compte une population totale de plus de 400 M d’habitants comprendrait aujourd’hui de 25 à 30 millions de musulmans pour la plupart récemment immigrés. Ceux-ci ont un taux de natalité plus élevé que le reste de la population européenne. La proportion de musulmans est en conséquence plus élevée parmi les enfants que parmi les adultes européens.



La présence musulmane n’est pas limitée à l’UE. Il y aurait 25 M de musulmans en Russie, et 9 M aux USA alors qu’en 1970 on n’en comptait que 100.000. L’Afrique et l’Asie sont aujourd’hui largement islamisées. Globalement il semble qu’il y ait aujourd’hui dans le monde plus de musulmans que de chrétiens. On parle de 1,5 milliard de musulmans contre 1,3 milliard de chrétiens



Le président libyen Khadafi a affirmé qu’Allah vaincrait les impies d’occident sans guerre et sans terrorisme par le seul phénomène démographique.



Il est clair que nos enfants et nos petits enfants vivront dans un environnement où la culture chrétienne aura perdu en influence au profit de la culture musulmane.



Si j’en juge par le passé, les Juifs ont vécu de nombreux siècles dans un monde musulman qui leur a permis de vivre leur religion relativement sereinement. Il y a eu certes en terre d’Islam des pogromes mais dans l’ensemble les Juifs étaient traités comme des « protégés » par les dirigeants du monde islamique. On ne peut en dire autant dans l’Europe chrétienne où les expulsions, pogromes, conversions forcées et massacres en tous genres n’ont pas manqué et ont culminé avec la Shoah.



Au présent, les relations des Juifs avec le monde chrétien depuis Jean XXIII et Jean Paul II ont complètement changé et sont devenues fraternelles. On ne peut pas en dire autant des relations entre le monde juif et la plupart des dirigeants politiques du monde musulman qui ont mal ou pas accepté la création d’un état juif en plein monde arabe.



La démographie n’est pas qu’une science humaine, c’est surtout un ensemble évolutif de données qui modifie l’environnement politique et social dans lequel nous vivons. Je pense bien sûr à l’équilibre démographique en Israël, comme à l’équilibre démographique en France.



Je n’en tire qu’un seul enseignement : ayons beaucoup d’enfants !



(Judaiques FM 21 mars 2010)
Photo : D.R.

Nos réseaux sociaux en direct

Shimon Peres שמעון פרס était convaincu de la puissance de l'éducation et de la sagesse. Il s'est d'ailleurs engagé dans de nombreux projets visant à faciliter l'accès à l'éducation de tous.

#StopBoycott

Shimon Peres s'est éteint et il nous reste aujourd'hui ses paroles et nombreux enseignements.

#StopBoycott

#CommuniquéDePresse
Le Crif rend hommage à Shimon Peres, grand bâtisseur de l'Etat d’Israël et amoureux de la paix

Le Crif a appris avec tristesse ce matin le décès cette nuit de Shimon Peres, ancien Président et Premier ministre de l'Etat d'Israël.

Pour Francis Kalifat, président du Crif : « Shimon Peres était le dernier des pères fondateurs de l'Etat d’Israël. Courageux, intègre, visionnaire et humaniste, il représentait une part essentielle de son histoire ».

Il aura voué son existence à la protection, au développement et à la modernisation d’Israël.

Bâtisseur inlassable, il fut un homme de paix et de dialogue en œuvrant aux côtés d'Ytzhak Rabin, au rapprochement israélo-palestinien lors des accords d’Oslo.

Il continua d'incarner par la suite les rêves de paix de générations entières d'Israéliens.

Sioniste engagé et marqué par l'antisémitisme vécu dans sa jeunesse en Pologne, Shimon Peres ne transigea jamais sur la sécurité d'Israël et du peuple juif.

Prix Nobel de la Paix, Premier ministre puis Président de l'Etat d’Israël, Shimon Peres restera à jamais un homme dont l’autorité morale forçait le respect et l’admiration du monde entier

#ShimonPeres un livre de condoléances est en ligne, une belle initiative de The Israel project

http://tip.nationbuilder.com/shimon-peres-memorial

L’ancien président et premier ministre israélien Shimon Pérès, Prix Nobel de la paix en 1994, est mort à l’âge de 93 ans, deux semaines après avoir été victime d’une attaque cérébrale.

La secrétaire d’Etat française chargée du Numérique et de l’Innovation rencontrera plusieurs acteurs des écosystèmes d’innovation israélien et palestinien

#Actu - Le World Jewish Congress et l'UNESCO organisaient la semaine dernière une soirée d’envergure au Metropolitan Museum of Art de New York. A cette occasion, une douzaine de personnalités ayant combattu l’antisémitisme et l’extrémisme ont été décorés.

Le Président du WJC Ronald S. Lauder a tenu un discours en l’honneur d’Elie Wiesel, rescapé de la Shoah et Prix Nobel de la Paix, décédé le 2 juillet dernier. En évoquant leur voyage à Auschwitz, il déclare :
«Vivre l’expérience d’Auschwitz à travers les yeux d’Elie a changer ma façon de voir l’Holocauste pour toujours. Ce jour-là je n’ai pas vu un homme rempli de haine ou de revanche. J’y ai vu l’homme avec les yeux les plus tristes et le sourire le plus chaleureux. J’ai également vu un homme avec la détermination d’honorer la mémoire de ce que l’on avait perdu tout en parlant avec tristesse pour ceux qui ne pouvaient plus faire.»

C’est accompagné de la Directrice Général de l’UNESCO Irina Bokova, que le Président du WJC lui a dédié le prix de l’homme de la paix en présence de sa femme.

Lire l’article World Jewish Congress : http://bit.ly/2d6axYB

Le verdict sera rendu le 14 novembre prochain

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.