Inscrivez-vous à la Newsletter du Crif! : Recevez chaque jour une synthèse de l'actualité vue par le CRIF!
Afficher
Masquer

Inscrivez-vous en quelques secondes à la Newsletter du CRIF et recevez gratuitement chaque jour une revue de presse et des commentaires sur l'actualité préparés par le CRIF.

E-mail:

 

A l'issue de votre inscription, un e-mail de confirmation vous sera adressé.

Grand rassemblement
Jeudi 31 juillet à Paris

Grand rassemblement

Le CRIF et l'ensemble des organisations juives de France appellent à un rassemblement unitaire des...
Le Crif en action

7 000 personnes pour faire entendre une autre voix en France

Photo D.R

7 000 personnes se sont mobilisées hier soir à l'appel du CRIF et des principales associations juives de France (FSJU, Consistoire, UEJF, Bnai Brith, UPJF, BNVCA, Connec'sion, Centre Simon Wiesenthal...)  pour faire entendre leur solidarité avec l'Etat d'Israël engagé depuis plus de 3 semaines dans une guerre contre le terrorisme du Hamas.

Ce rassemblement sans incident a, par sa dignité même, rappelé qu'on peut en France exprimer ses convictions et ses solidarités internationales sans violence, à la différence des manifestations en faveur du Hamas des derniers week-ends, marquées par les violences contre les Juifs et les forces de l'ordre.

Le rassemblement a notamment été marqué par une émouvante minute de silence à la mémoire de toutes les victimes, alors que résonnait au loin une sirène en écho à celles qui en Israël pousse en quelques secondes, à chaque tirs de roquette du Hamas, la population dans les abris.

Un hommage a également été rendu aux soldats israéliens morts dans ce conflit, dont les noms et âges ont été rappelés.

Le Grand rabbin de France, Haïm Korsia, a ensuite lu la "prière pour la République" avant que la foule n'entonne avec émotion et ferveur les hymnes israéliens et français, la Hatikvah et la Marseillaise.

Ensemble, nous avons démontré qu'une autre voix, celle de la solidarité à la fois avec la société civile israélienne qui vit sous la menace des missiles et avec les civils palestiniens otages du Hamas, pouvait être entendue.

Cette voix, c'est celle de tous les Français, qui savent ce qu'Israël et la France partagent comme engagements et valeurs communes.

Le CRIF salue enfin le travail des forces de l'ordre mobilisées pour ce rassemblement.

Revue de presse

Paris : une manifestation de soutien à la « légitime défense » d'Israël

Photo D.R

Par Elise Vincent et Faïza Zerouala, publié dans Le Monde le 31 juillet 2014

Le premier rassemblement pro-Israël organisé à Paris, jeudi 31 juillet, a eu lieu dans le plus grand calme, encadré d'un important dispositif policier. Environ 4 500 personnes ont répondu à l'appel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et de diverses organisations juives (Consistoire, Fonds social juif unifié, UEJF), selon la préfecture. Elles étaient plus de 6 000, selon les organisateurs. La manifestation s'est tenue devant l'ambassade d'Israël, avenue Matignon.

Alors que les manifestations propalestiniennes des dernières semaines ont été émaillées d'incidents, tout a été fait, jeudi, pour limiter au maximum les débordements. Avant de pouvoir rejoindre le cortège, deux barrages filtrants de police géraient le flux de manifestants. Les sacs étaient vérifiés. Un service d'ordre important à l'initiative des organisateurs était aussi déployé, faisant du lieu de rassemblement un espace clos dont aucun éventuel fauteur de trouble n'aurait pu s'échapper. La Ligue de défense juive (LDJ), réputée pour ses méthodes violentes et dont le gouvernement envisage la dissolution, ne s'est pas montrée de façon ostensible.

Revue de presse

Manifestation pour Israël à Paris : un rassemblement dans le calme

Photo D.R

Par Nicolas Guegan, publié dans Le Point le 1er août 2014

À l'appel du Crif, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés devant l'ambassade d'Israël à Paris jeudi soir, dans le calme.

"Ici, nous ne craignons pas d'être juifs !" prévient Rachel, drapeau israélien à la main. Venue avec ses trois enfants, elle n'aurait raté pour "rien au monde" la première manifestation pro-israélienne organisée à Paris. En cette fin d'après-midi, au pied de l'ambassade d'Israël, ils sont déjà plusieurs centaines à attendre le début du rassemblement. Pour l'occasion, ce quartier du 8e arrondissement est littéralement bouclé. Pour y pénétrer, il faut montrer patte blanche à un cordon de CRS, passer par un filtre de sécurité du Service de protection de la communauté juive et se soumettre à une fouille de ses effets personnels par les forces de l'ordre.

"Israël vivra, Israël vaincra !" clament les premiers manifestants. Des pancartes "Hamas terroriste" sont distribuées par le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France, NDLR). Les drapeaux israéliens se mêlent aux étendards tricolores. "Nous n'avons jamais attaqué une mosquée. Nous sommes juifs et Français", s'emporte un homme devant une caméra de télévision. De petits attroupements se forment autour des journalistes de télévision. Ils sont accusés par les plus virulents de soutenir les terroristes palestiniens. 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.