Editorial du président
|
Publié le 1 Mars 2012

La conférence de Doha

Le 27 février 2012 s'est achevée à Doha une Conférence internationale sur Al Qods occupée dont les medias ont peu parlé et dont Hélène Keller Lind a fait un remarquable résumé. 

Richard Prasquier

L'objectif réel de cette conférence était probablement d'admettre qu'il est naturel d'ignorer fait que Jérusalem est avant tout une ville sainte pour les Juifs

L'objectif réel de cette conférence était probablement de banaliser l'idée que Jérusalem est une ville sainte pour les Chrétiens et pour les Musulmans (surtout), et d'admettre qu'il est naturel d'esquiver, ignorer ou nier le fait qu’avant tout il s'agit d'une ville sainte pour les Juifs. On a vu ce genre de glissement sémantique à l’œuvre il y a quelques mois dans les paroles d'un haut fonctionnaire de l'Autorité Palestinienne qui prétendait que Jérusalem n'avait pas de passé juif.

 

Sur ces bases on en arrivera vite à l'idée que les Juifs sont en train de judaïser une ville où ils n'ont que faire, qu'ils détruisent les lieux de prière musulmans par leurs pseudo-fouilles et qu'ils empêchent les non-juifs d'exercer leur culte en liberté. Evidemment la vieille ville de Jérusalem était un symbole de liberté religieuse entre 1948 et 1967 quand les Juifs - chacun le sait, n'est-ce pas? - affluaient en masse pour prier au Mur ou bien à la synagogue Hurva préservée dans sa splendeur...

 

De qui se moque-t-on? C'est depuis la guerre des Six jours que les trois religions du Livre peuvent prier en liberté à Jérusalem. Jérusalem, qui n'est sortie de l'état de décrépitude signalé par tous les voyageurs du XIXe siècle qu'avec l'aventure sioniste, va devenir l'objet d'une campagne négationniste dont la culture sera le support-prétexte et l'Unesco le champ de bataille. Le tombeau de Rachel prenant soudainement le nom d'une mosquée en est une claire préfiguration.

 

Il est inquiétant de voir qu'un diplomate français chevronné, Stanislas de Laboulaye, ait été présent à cette conférence de Doha et n'ait pas jugé utile de manifester des réserves devant les termes de la conclusion de celle-ci.

 

Richard Prasquier

Président du CRIF

Nos réseaux sociaux en direct

La secrétaire d’Etat française chargée du Numérique et de l’Innovation rencontrera plusieurs acteurs des écosystèmes d’innovation israélien et palestinien

#Actu - Le World Jewish Congress et l'UNESCO organisaient la semaine dernière une soirée d’envergure au Metropolitan Museum of Art de New York. A cette occasion, une douzaine de personnalités ayant combattu l’antisémitisme et l’extrémisme ont été décorés.

Le Président du WJC Ronald S. Lauder a tenu un discours en l’honneur d’Elie Wiesel, rescapé de la Shoah et Prix Nobel de la Paix, décédé le 2 juillet dernier. En évoquant leur voyage à Auschwitz, il déclare :
«Vivre l’expérience d’Auschwitz à travers les yeux d’Elie a changer ma façon de voir l’Holocauste pour toujours. Ce jour-là je n’ai pas vu un homme rempli de haine ou de revanche. J’y ai vu l’homme avec les yeux les plus tristes et le sourire le plus chaleureux. J’ai également vu un homme avec la détermination d’honorer la mémoire de ce que l’on avait perdu tout en parlant avec tristesse pour ceux qui ne pouvaient plus faire.»

C’est accompagné de la Directrice Général de l’UNESCO Irina Bokova, que le Président du WJC lui a dédié le prix de l’homme de la paix en présence de sa femme.

Lire l’article World Jewish Congress : http://bit.ly/2d6axYB

Le verdict sera rendu le 14 novembre prochain

Le ministre israélien de l'Énergie a salué l'accord comme "un exploit national extrêmement important." - Israël, Jordanie, Leviathan

Celle qu’on appelle la Startup city est sur le point de prouver une nouvelle fois au monde qu’elle porte bien son nom. Les plus grandes sociétés de High Tech (Facebook, Google, Yahoo…), les petits génies du net et plusieurs personnalités politiques, se sont donnés rendez-vous à partir de ce dimanche...

#MémoireJ - Survivant de l’Holocauste, Max Mannheimer s’est éteint à Munich le 24 septembre à l’âge de 96 ans

Né en 1920 à Neutitschein, il fut déporté avec toute sa famille en 1943 à Auschwitz. Envoyé par la suite dans un camp de Varsovie il subira la marche de la mort jusqu’à Dachau puis sera libéré au camp de Mühldorf. Il est alors le seul survivant de sa famille.

Jusqu’en 1986 il refusera d’évoquer son passé. C’est en voyant une croix gammée aux Etats-Unis que Max Mannheimer décidera de faire de la lutte contre l’antisémitisme son combat durant les 30 dernières années de sa vie.

Son travail sera récompensé par bon nombre d’honneurs et de récompenses, y compris celle de Chevalier de la Légion d’Honneur et l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne.

Saluons la mémoire d’un homme courageux et engagée.

Lire l'article i24NEWS en Français : http://bit.ly/2cWvUL6

The anti-Israel protesters’ actions inside Council Chambers reflect exactly what they try to do to pro-Israel students on far too many college campuses.

#Actu - Les Juifs de France en plein doute

Ce dimanche le journal télévisé de France 2 a consacré son reportage «13h15 le dimanche» au climat actuel de d’antisémitisme en France et à communauté juive qui est l’une des principales cibles du terrorisme islamique.

Depuis 10 ans la montée de l’antisémitisme ne fait que se confirmer à travers des actes abominables perpétrés contre des synagogues, des écoles confessionnelles, des commerces casher où contre des hommes portant la kippa.
Fait aggravant : la banalisation de la haine antisémite qui se propage sur les réseaux sociaux avec une facilité effroyable.

Pour voir ce reportage FRANCE 2 : http://bit.ly/2cZABHb

The DLD Tel Aviv Conference is Israel’s largest high-tech gathering. NoCamels has sifted through the packed schedule to provide you with the ultimate guide.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.