Sophie Taïeb

Bloggueuse et rédactrice

Les chroniques culinaires - Les sandwichs les plus dingues sont à Tel Aviv (et on a hâte d’aller les goûter)

02 October 2020 | 544 vue(s)
Catégorie(s) :
Israël

Conflit israélo palestinien, traitement médiatique, crise de l'information : analyse

Sophie Taïeb's picture
Incendie du tombeau de Joseph
|
16 October 2015
Catégorie : Israël

Détruire la cité ancienne de Palmyre et faire brûler le tombeau de Joseph reviennent-ils vraiment au même ? Pas pour tout le monde.

Quand les larmes se transforment en espoir d'un monde meilleur.

Maxime Perez est journaliste, correspondant pour la presse française en Israel et spécialiste des affaires militaires pour la chaine i24News.
Marc Knobel Directeur des Etudes du CRIF à confié à Maxime Perez le soin de présenter une étude sur l'Opération Bordure Protectrice.

Lundi dernier, l’ancien Président de la République était en Israël. Une visite étrange, hybride où le mélange des genres s’ajoute à la confusion des rôles.

Les français d'Israël, et en particulier ceux qui ont immigré de France durant les quinze dernières années, ont en grande majorité souhaité la réélection de Benjamin Netanyahu.
Déçus par l'attitude des politiques français face à l'islamisme et l'antisémitisme, beaucoup voient en Bibi un dirigeant politique charismatique doté d'une capacité à affirmer avec une assertivité rare la cause d’Israël à la face du monde et savent que ses concurrents en politique n'ont pas cette compétence exceptionnelle.
De plus, comparant la réussite de l'économie d'Israël face à la faillite de l'économie française, ils ne comprennent pas pourquoi la plupart des médias israéliens et analystes politiques sont tellement critiques envers celui qu'ils considèrent à juste titre comme un héros du peuple juif. 

Le 17 mars dernier, les israéliens ont voté et réélu Benjamin Netanyahou.

Pages

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

 

Tel Aviv est décidément une ville qui regorge de bonnes surprises culinaires. Ses chefs à l’image d’Assaf Granit ou Ottolenghi s’exportent parfaitement à l’étranger. Ses produits phares comme la tehina le zaatar ou le sandwich schnitzel/halla font le tour du monde. 

Parmi les curiosités culinaires de la ville, les sandwiches. Rien de plus banal qu’un sandwich direz-vous ? Oui, mais pas à Tel Aviv. Au-delà du traditionnel falafel, shawarma ou sabich, la ville propose une street food créative et à mille lieux des sentiers battus. Voici notre sélection que vous pourrez garder précieusement pour votre prochain voyage au pays du lait, du miel… et des sandwiches !

 

Le plus luxe : Barzavi Tel Aviv

Le chef de l’OCD (LE restaurant de Tel Aviv digne de quelques étoiles) a sa boutique de sandwiches ! Ils sont tous plus dingues les uns que les autres, et complètement instagrammables. Si vous êtes en mode décadent, essayez-vous au sandwich aux pâtes, aussi étonnant que délicieux. Plus healthy ? Alors le sandwich au chou est à tomber par terre. Son instagram est ICI, en attendant de pouvoir goûter en vrai !

Source : instagram.com/barvazitlv

Le plus pittoresque : Haburika

Ce sandwich c’est un voyage ! Son créateur déjà, que l’on entend dans tous le shuk crier « haburi haburi haburikaaa » est un personnage haut en couleurs. Son sandwich, fait minute, est aussi simple que bon : une brick à l’œuf insérée dans une pita où il ajoute quelques tomates et pommes de terre. C’est craquant c’est fondant… le plus dur est d’attendre d’être sorti du shuk pour croquer dedans ! Son instagram est ICI.

Source : https://www.instagram.com/haburika_carmel_market/ 

Le plus décadent : Nu nu nu

Le chef de l’Aria, Guy Gamzo, a ouvert ce restaurant récemment et le moins que l’on puisse dire c’est que la décadence est au rendez-vous. Il présente d’ailleurs son restaurant comme un « dirty dining ». L’expérience commence par la carte, où vous pouvez choisir des garnitures aussi bonnes qu’improbables. Le hot dog et le mac n’cheese restent nos préférés mais vous pourrez aussi choisir des boulettes de poisson piquantes, du poulet frit ou du bœuf… pensez à sauter le repas d’avant ! Leur Instagram est par ici !

Source : https://www.facebook.com/nununutlv/

Le plus israélien : HaShomer

Hashomer est un restaurant au cœur du shuk de TLV. Détrompez-vous, son côté faussement négligé cache en fait un restaurant à la cuisine précise, généreuse et particulièrement savoureuse. Cet endroit est en temps normal un spot où les israéliens aiment se donner rendez-vous le vendredi. De nombreux plats sont proposés à la carte, et la star incontestable c’est le sandwich halla ! Avec de la viande, avec un schnitzel ou du falafel, ces sandwiches peuvent être accompagnés de grosses frites au citron noir (oui, c’est une tuerie). A avoir absolument sur votre liste de spots à visiter lors de votre prochain voyage !

Leur instagram est ICI !

Source : https://www.instagram.com/hashomer1/