Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Un engagement entier et sincère

17 January 2022 | 97 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Pages

Actualité

Après notre étude sur les Juifs de Finlande, voici, comme convenu et pour coller à l’actualité qui fait que le conflit russo-ukrainien est en train de s’étendre à d’autres pays, un regard sur les Juifs de Suède.

Dès le début de l’offensive russe contre l’Ukraine, nous avons, le 23 février dernier, proposé à nos lecteurs, une étude sur les Juifs d’Ukraine. Depuis quelques jours, le conflit semble s’étendre à deux autres pays, la Finlande et la Suède. Nous vous proposons de découvrir les communautés juives de ces deux pays. Aujourd’hui, les Juifs de Finlande.

Mardi 19 avril 2022, le Crif et le Mémorial de la Shoah ont organisé une cérémonie virtuelle pour commémorer le 79ème anniversaire du Soulèvement du ghetto de Varsovie. Un moment très émouvant lors duquel nous avons rendu hommage aux Hommes qui se sont soulevés pour leur liberté.

Pages

Antisémitisme
Dans cette éditorial, je m'exprime sur les nombreux actes de haines survenus en France et dans le monde en 2019. Je formule également mes voeux de sécurité et de paix pour cette nouvelle année.

 

Meyer Habib, il y a ceux qui l'aiment et ceux qui l'ont en exècre. Mais on ne peut en aucun cas tolérer un tel déferlement de haine antisémite.

Discours prononcé lors de la Plénière de clôture.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Pages

Opinion
À l'occasion de la fête juive de Hanoucca, découvrez les vœux du Président du Crif, Yonathan Arfi.
 

La 12ème Convention nationale du Crif a eu lieu hier, dimanche 4 décembre, à la Maison de la Chimie. Les nombreux ateliers, tables-rondes et conférences de la journée se sont articulés autour du thème "La France dans tous ses états". Aujourd'hui, découvrez un des temps forts de la plénière de clôture : le discours de Yonathan Arfi, Président du Crif.

Pages

Je vais tout d’abord vous souhaiter à tous une bonne fête de Tou Bishvat. Le nouvel an des arbres. Une fête qui rappelle que l’Homme a le devoir d’appliquer des lois agricoles et donc celui de respecter la terre et son cycle naturel. Des lois ancestrales qui, bien avant que l’écologie ne devienne une politique, ont été données aux Hommes et l’ont rendu responsable du devenir de la terre. Une fête qui nous rappelle que, comme pour le reste des valeurs, les Humains ont certes des Droits mais il ont aussi des Devoirs.

Des devoirs vis-à-vis de la terre, de la nature et aussi et vis-à-vis de l’autre.

En parlant de devoirs, je voudrais vous parler de l'élection qui s’est déroulée hier au Crif avec le renouvellement de 12 membres du comité directeur. Je veux tout d’abord féliciter les élus et rappeler combien une élection n’est pas l’aboutissement mais bien le début d’un engagement qui se doit d’être entier et sincère. Il est aussi une responsabilité qui ne sera jamais un long fleuve tranquille et sera même souvent critiquée.

Mais, ce qui importe le plus sera la force de conviction que chacun porte et le désir de faire le mieux possible. Les défis ne manqueront pas et ne manquent pas, celui de la lutte contre l’antisémitisme, sous toutes ses formes, occupera la plus grande part de notre action :

- L‘antisémitisme de l’extrême droite qui criait « Juifs, Juifs la France n’est pas à vous » en 2014 et qui samedi encore a défilé le bras tendu maquillé en « Clap » en marge d’une manifestation anti pass, boulevard des Invalides à Paris. Des images cauchemardesques que l’on imaginait impossibles il y a encore quelques années. Un antisémitisme décomplexé qui s’exprime ouvertement depuis la montée en puissance de l’extrême droite, de son discours raciste et de ses nouveaux leaders.

- Le second antisémitisme celui de l’islamo-gauchisme qui ne se cachant même plus derrière l’antisionisme avec sa détestation d’Israël, a armé le bras des terroristes islamistes qui ont assassiné des juifs simplement parce qu’ils étaient juifs. Il porte une lourde responsabilité dans le nombre des agressions antisémites qui atteignent des sommets. Cet antisionisme antisémite qui a gangrené une énorme partie de la gauche qui par calcul électoraliste est venu chasser des voix en se compromettant avec les islamistes et les groupuscules pro palestiniens locaux. Une assimilation suicidaire qui a détruit une gauche humaniste qui est condamnée malheureusement à disparaître si elle ne se réveille pas.

Oui, les combats ne manqueront pas car nous serons confrontés à nombre de problèmes, nous vivrons des déceptions et même parfois des trahisons.

Bienvenue aux nouveaux élus, ensemble nous ferons le maximum pour réussir notre mission tout en gardant nos valeurs et surtout sans compromis

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -