Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Loi Avia : des paroles, et des actes

28 Février 2020 | 438 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

Opinion
Portrait de Stéphanie Dassa
Documentaire Sauver Auschwitz
|
23 Janvier 2017
Catégorie : Opinion

"Sauver Auschwitz ?" un documentaire diffusé le 24 janvier à 22h40 sur Arte 

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Depuis des années, l’historien Marc Knobel a de salutaires obsessions et une puissante détermination. L’une de ses salutaires obsessions, sur laquelle il a beaucoup travaillé et mené de profondes recherches, est cette diffusion sans frontières, sans retenues et sans toujours grandes oppositions, des haines multi-formes qui s’entretiennent.

Pour comprendre cet accord entre l’Iran et les grandes puissances sous la direction stratégique des USA, il faut essayer de comprendre la nouvelle politique internationale de l’administration américaine

Eté 2014. Pendant 1 mois et 18 jours, Israël a vécu au rythme des alertes et d’une guerre qui ne dit pas son nom. Un an plus tard. Juillet 2015 : Que reste-t-il de ces jours d’angoisse ?

Le 23 juin dernier, l’Union des étudiants juifs de France a célébré son 70e anniversaire à l’Hôtel de Ville de Paris. Magie des réseaux sociaux, j’ai vécu à distance cette soirée avec enthousiasme et frustration. L’occasion pour moi de replonger dans mes années Uejf.

Comme chaque été, de nombreux juifs ont décidé de quitter la France pour s’installer en Israël. On parle de 8000 à 10 000 pour l’ensemble de l’année 2015. J’ai moi-même fait ce choix en 2013  et pourtant j’ai, plus que jamais, envie de parler de ceux qui restent. 

Dov Maimon rejoint les auteurs du Blog du Crif !

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Pages

Très nombreuses sont les voix qui se sont élevées pour souligner le danger que peut représenter la non régulation d’Internet.

Les réseaux sociaux sont peu à peu devenus à la fois le symbole de la liberté mais aussi l’expression de la haine sous couvert d’anonymat. Constatant ces dérives, il a été exprimé le besoin de mettre un peu d’ordre dans ce monde magique qui, parfois, tourne au cauchemar.

Il y a deux ans, lors du Dîner du Crif, le Président Emmanuel Macron, répondant à l’inquiétude générale concernant les débordements sur Internet, décidait la mise en place d’une mission dont l’objectif était de préparer une proposition de loi afin de lutter contre l’antisémitisme et la haine sur le Net. J’ai eu le grand honneur et le privilège d’en faire partie avec Karim Amellal et Laetitia Avia. Après six mois intenses de consultations, échanges, de concertations, nos conclusions ont été remises. Une proposition de loi a été écrite et rapidement la loi dite "Avia" s’est trouvée présentée devant l’Assemblee Nationale et le Sénat pour adoption.

Les différents scandales ayant pour support Internet nous permettaient de penser que, pour une rare fois, le vote serait quasi unanime et que très vite le projet deviendrait loi. Mais c’était sans compter sur la politique politicienne.

Les mêmes qui hurlaient leur indignation face aux dégâts causés par l’absence de régulation par les Gafas ont mis tout leur poids politique afin de vider le cœur même du projet en rejetant l’idée forte et essentielle du retrait sous 24 heures maximum de tous les contenus sous peine de sanctions financières très importantes. Ceux-là mêmes qui poussaient des cris d’orfraie à chaque scandale relayé sur les réseaux sociaux, se sont opposés à ce retrait essentiel à la protection des victimes en arguant de faux prétextes . La politique est belle et grande lorsqu’elle est libre et sincère. Parfois, nous pouvons nous inquiéter de la voir composer avec l’intérêt de certains aux dépens de l’intérêt de tous.

La liberté d’expression est un joyau que nous devons défendre par dessus tout mais cette belle et noble idée ne peut-être bafouée et utilisée contre la liberté de chacun. 

Notre loi, votre loi, la loi "Avia" doit être rapidement votée afin que la haine gratuite trouve devant elle un premier mur, construit par la République. 

Gil Taïeb 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

Le Crif vous propose :