Marc Lévy

Représentant du Crif en Israël

Blog du Crif - Tu choisiras la vie, par Marc Lévy

05 Février 2021 | 46 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Bruno Halioua nous parle avec émotion de Milo Adoner.

Dimanche 12 janvier 2020, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. À l'issue de cette journée, je me suis exprimé devant les participants. Voici les quelques mots prononcés.

 

 

Dans cette éditorial, je m'exprime sur les nombreux actes de haines survenus en France et dans le monde en 2019. Je formule également mes voeux de sécurité et de paix pour cette nouvelle année.

 

Gad Weil est le Président du MJLF (Mouvement juif libéral de France).

Meyer Habib, il y a ceux qui l'aiment et ceux qui l'ont en exècre. Mais on ne peut en aucun cas tolérer un tel déferlement de haine antisémite.

Discours prononcé lors de la Plénière de clôture.

Pages

Opinion

Francis Kalifat a bien connu Robert Castel, durant les dernières années de sa vie. Ce fut une très belle rencontre, il garde en mémoire de beaux souvenirs. Francis Kalifat était présent à son enterrement. 

Pour connaître le destin du Livre noir et de ses auteurs, je vous invite à découvrir le documentaire intitulé « Vie et Destin du Livre noir. La destruction des Juifs d’URSS ». Diffusé le dimanche 13 décembre à 22h40, sur France 5. Puis en replay pendant 30 jours sur Francetv.fr

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Pages

L’année 2020 restera celle des terribles épreuves liées à la Covid-19 : les personnes disparues ou durement malades, le chômage, la « défigure » imposée par le port du masque, l’isolement forcé, la quasi disparition de la vie familiale et sociale….

Mais cette année a vu également le triomphe de valeurs positives et d’abord la priorité absolue donnée aux soins des malades : c’est cette priorité qui s’est imposée dans la plupart des pays développés.

C’est pour éviter que les hôpitaux surchargés ne puissent plus faire face, que les gouvernements ont décidé les différents confinements.

Cette même priorité a conduit les scientifiques -au mépris des lois du marché- à partager les connaissances aboutissant très rapidement à l’identification du Covid 19 et à la mise au point des vaccins en un temps record !

Mesure-t-on bien ce que cela signifie ?

C’est reconnaître la priorité absolue de la vie humaine sur l’économie !

Cette reconnaissance n’était pas évidente dans un monde qui a vu le triomphe du libéralisme économique.

Au Tribunal de l'Histoire, ces décisions pèseront lourd.

 

Marc Lévy, Représentant du Crif en Israël