Sophie Taïeb

Bloggueuse et rédactrice

Israël - Les 3 choses à ne pas oublier quand on part en Israël (et les 3 choses à rapporter)

27 Juin 2019 | 881 vue(s)
Catégorie(s) :
Israël
 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

A Noël, les journaux français qui ont imputé aux Israéliens les difficultés des chrétiens à Bethléem ont passé sous silence l'attaque du Patriarche latin de Jérusalem par des émeutiers palestiniens musulmans dans la ville natale de Jésus. Une différence de couverture lourde de sens dans la période de Noël chargée de symboles.

A Noël, les journaux français qui ont imputé aux Israéliens les difficultés des chrétiens à Bethléem ont passé sous silence l'attaque du Patriarche latin de Jérusalem par des émeutiers palestiniens musulmans dans la ville natale de Jésus. Une différence de couverture lourde de sens dans la période de Noël chargée de symboles.

D'abord on critique, puis on dénie et pour finir on adopte. Laissons le temps au temps.

Conflit israélo palestinien, traitement médiatique, crise de l'information : analyse

Portrait de Sophie Taïeb
Incendie du tombeau de Joseph
|
16 Octobre 2015
Catégorie : Israël

Détruire la cité ancienne de Palmyre et faire brûler le tombeau de Joseph reviennent-ils vraiment au même ? Pas pour tout le monde.

Quand les larmes se transforment en espoir d'un monde meilleur.

Maxime Perez est journaliste, correspondant pour la presse française en Israel et spécialiste des affaires militaires pour la chaine i24News.
Marc Knobel Directeur des Etudes du CRIF à confié à Maxime Perez le soin de présenter une étude sur l'Opération Bordure Protectrice.

Lundi dernier, l’ancien Président de la République était en Israël. Une visite étrange, hybride où le mélange des genres s’ajoute à la confusion des rôles.

Les français d'Israël, et en particulier ceux qui ont immigré de France durant les quinze dernières années, ont en grande majorité souhaité la réélection de Benjamin Netanyahu.
Déçus par l'attitude des politiques français face à l'islamisme et l'antisémitisme, beaucoup voient en Bibi un dirigeant politique charismatique doté d'une capacité à affirmer avec une assertivité rare la cause d’Israël à la face du monde et savent que ses concurrents en politique n'ont pas cette compétence exceptionnelle.
De plus, comparant la réussite de l'économie d'Israël face à la faillite de l'économie française, ils ne comprennent pas pourquoi la plupart des médias israéliens et analystes politiques sont tellement critiques envers celui qu'ils considèrent à juste titre comme un héros du peuple juif. 

Le 17 mars dernier, les israéliens ont voté et réélu Benjamin Netanyahou.

Pages

Vous avez planifié des vacances en Israël ? Voici l’indispensable à mettre dans votre valise, à l’aller comme au retour.

À l’aller :

  • Les magazines

Vos amis franco israéliens vous seront éternellement reconnaissants de leur avoir apporté de la lecture « made in France ». Livre, magazines, journaux… tout est bon à prendre, et passera de mains en mains pendant de nombreuses semaines.

Mon image

  • Le caramel au beurre salé. Ou les Balisto. Voire les deux

Sur un échantillon non représentatif constitué en 6 ans d’allers-retours frénétiques entre Paris et Tel Aviv, il se trouve que les deux aliments qui sont le plus demandés par ceux qui ont quitté l’hexagone sont les Balisto et tout ce qui est aromatisé au caramel au beurre salé. Et cela, même de la part de personnes qui n’en consommaient pas lorsqu’ils vivaient en France, allez comprendre.

  • Une vraie protection solaire

Les produits solaires en Israël, c’est soit de mauvaise qualité, soit très cher, soit à l’odeur « vintage » soit les trois. Rendez-vous chez votre pharmacien préféré pour acheter tous les produits qui vous feront bronzer en toute sécurité.

Au retour :

  • Un pot d’amba

Ce condiment d’origine indienne est très populaire en Israël. A base de mangue de vinaigre, moutarde et curcuma, il s’ajoute à à peu près tout. Profitez d’un séjour en Israël pour le (re)découvrir, et rapportez-en un pot pour faire goûter les amis.

Mon image

  • Des douceurs

Direction Abu Gosh pour des gâteaux orientaux savoureux et authentiques. Sultan Sweets vaut à lui seul le déplacement. Promenez-vous dans les petites rues, et ruez-vous chez un fabricant de halva pour en goûter différentes sortes… et en mettre dans votre valise.

Mon image

  • Des épices

Rendez-vous dans une ferme à épices (comme celle-ci par exemple https://www.derech-hatavlinim.co.il/en/) pour vous procurer toutes les épices qui prolongeront le séjour depuis vos fourneaux. Que ce soit pour cuisiner, soigner, ou sentir bon, vous trouverez tout ce qu’il faut dans ce type de magasin qui attire locaux et touristes, et où vous pourrez aussi suivre des cours de cuisine.

Mon image