Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lecture de Jean-Pierre Allali - Histoire secrète des forces de défense d'Israël, de Nir Cohen Fellinsky

13 Septembre 2018 | 139 vue(s)
Catégorie(s) :
France

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

"The strength of a Nation always lies in the the way it looks at its History and and its ability to teach it to future generations".

 

"La force d’une Nation réside toujours dans le regard qu’elle sait porter sur son histoire et sa capacité à l’enseigner aux générations suivantes."

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Né à Tunis en 1920, Albert Memmi, s’il a été considéré, à travers certains de ses romans, comme le chantre du judaïsme tunisien, demeure surtout, le théoricien du colonialisme

C’est l’histoire d’un mariage mixte raté. Un mariage entre une Juive et un Musulman, Julie et Sam. 

Pages

Actualité

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

 

 

HISTOIRE SECRETE DES FORCES DE DEFENSE D’ISRAËL - De la guerre d’indépendance aux guerres modernes, par Nir Cohen Fellinsky (*)

Plusieurs sujets intéressants sont abordés dans ce livre qui se penche sur la manière dont l’Israël en gestation a réussi, dès 1917, à jeter les bases d’une future armée. De la Hagana et de l’Irgoun, on passera à Tsahal, qui, jusqu’ici, domine ses adversaires grâce à une supériorité technologique.

Pour mettre en évidence la façon de procéder des dirigeants du yichouv pour recruter des candidats à l’alyah, la montée au pays d’Israël, l’auteur a choisi d’analyser la trajectoire d’un juif tunisien, Moché Yacoub Mimoun, originaire de la ville de Gabès, exemple même du propagandiste recruteur.

Remontant le temps, l’auteur revient aux destructions du Temple de Jérusalem, à la dispersion et à l’établissement, au fil des siècles, de communautés juives dans le monde entier. Et, pour ce qui est des Juifs tunisiens, ils se sont établis, notamment sur l’île de Djerba, où le patronyme Cohen est omniprésent, après la destruction du premier Temple en -586.      On raconte même que la Grande Synagogue dite de la Ghriba est bâtie sur une pierre, ramenée par des fuyards, du Temple de Jérusalem.

Après une synthèse de la position des Juifs dans le Coran et en terre d’islam, Nir Cohen Fellinsky revient sur le personnage de Mimoun, qui, formé à la yeshiva, profondément marqué par la Seconde Guerre mondiale et par l’occupation par les hordes nazies de la Tunisie pendant six mois, avec, en point d’orgue, la grande rafle de Tunis du 9 décembre 1942, se donna pour mission de persuader ses coreligionnaires de rejoindre la Palestine où l’Etat juif était en gestation. Selon l’auteur, ce sont des milliers de Juifs de Tunisie que Mimoun parviendra à envoyer en terre d’Israël, renforçant ainsi le futur Etat.

Intéressant.

Jean-Pierre Allali

(*) Editions Les Deux Carrés. Juillet 2017. Préface de Maître Daniel Fellous. 176 pages. 17 €.