Francis Kalifat

Ancien président

Ma rencontre avec le Président Emmanuel Macron et Moshe Kantor, Président du Congrès Juif Européen

23 Novembre 2017 | 98 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

Cette rencontre a été l'occasion pour moi et l'EJC d'exprimer au Gouvernement notre determination dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme.
 
J'ai attiré l’attention du Président de la République sur l’antisionisme, qu’il avait lui même qualifié de forme renouvelée de l’antisémitisme. J'ai notamment demandé au President d’intégrer au dispositif législatif français les textes votés par l’Assemblée européenne sur la définition de l’antisémitisme. 
J'ai enfin réitéré mon attente de nouvelles dispositions de l’opération Sentinelle.
 
"Nous devons poser des limites fortes et sans équivoque contre toute interaction avec les partis politiques d'extrême droite et d'extrême gauche", a déclaré Moshe Kantor, le Président du Congrès Juif Européen.
"Certains aiment utiliser la communauté juive comme prétexte pour leurs agendas racistes et xénophobes ou essayer de trouver un terrain d'entente sur Israël. Nous rejetons catégoriquement toutes ces ouvertures et sommes solidaires de toutes les cibles de leur intolérance et de leur racisme. " a t-il poursuivi.