Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Affaire Dieudonné : que penser de ses excuses ?

16 Janvier 2023 | 300 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

J'ai répondu aux questions d'Olivier Lerner dimanche 4 décembre lors de notre Convention Nationale

Halte à la discrimination d'Israel, le CRIF proteste suite à la décision d'étiqueter les produits israeliens. 

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

C’est une étonnante indifférence qui entoure la mise en lambeaux de la ville d’Alep en Syrie.

Donald Trump est un excentrique narcissique qui au cours de sa campagne électorale a fait du mensonge une arme redoutable.

Réflexion d’un professeur d’histoire-géographie sur l’abstention de la France au vote de la résolution adoptée par le comité du patrimoine mondial de l’Unesco niant tous liens entre les Juifs et les lieux saints de Jérusalem.

Vendredi 21 octobre j'étais l'invité témoin du journal de Radio J peu après le vote abérrant à l'Unesco d'une résolution sur Jérusalem

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Portrait de Jean Pierre Allali
ADIEU SHIMON
|
29 Septembre 2016
Catégorie : Actualité

L'ancien président de l'État d'Israël, mon ami Shimon Peres, prix Nobel de la Paix 1994 est mort dans la nuit du 28 septembre 2016. Il avait 93 ans.

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Pages

Opinion

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pour vous donner le goût des vacances, le Crif vous fait voyager et lance sur ses réseaux la campagne "Juifs du Monde". Ensemble, partons à la découverte des populations juives du monde, de leurs histoires et de leurs traditions. Aujourd’hui, embarquement immédiat pour Hong Kong !

Pages

J’ai longuement hésité avant de prendre la décision de vous parler de « l’affaire Dieudonné » et de ses excuses, que j’estime, bidons. 

Je le fais, non pas pour une fois encore, rappeler que cet individu déverse depuis 20 ans, sa haine antisémite et sa détestation d’Israël, ni pour vous rappeler la multitude des procès contre cet ancien comique, devenu depuis 20 ans, un businessman dont le fonds de commerce sont la haine des juifs et le négationnisme, ni pour vous rappeler ses amitiés affirmées avec tous les fascistes néonazis et leurs adeptes. 

Non plus pour vous rappeler que lors des manifestations antisémites était arboré son lamentable ananas, expression de la négation de la Shoah. Et encore moins pour vous remémorer les quenelles, tout droit venues du salut nazi. 

Je le fais car ce triste personnage a, par sa parole, fait se libérer tous les clichés de l’antisémitisme et que par milliers ses adeptes se sont nourris de son venin allant pour certains jusqu’à passer à l’action antisémite et agresser des juifs. 

Dieudonné, par ses paroles, a armé les bras des tortionnaires d’Ilan Halimi comme l’a déclaré Ruth Halimi. Je parle de lui non pas pour rappeler ce que je pensais être une évidence, mais pour condamner avec force tous ses complices. Celles et ceux qui l’accompagnent depuis le premier jour de sa mutation « diabolique », et surtout ceux qui, pour faire le buzz, ont fait écho à cette lettre sans valeur et hypocrite qui a été présentée comme ses « excuses ». 

C’est à ces complices de l’escroquerie qu’il a montée que j’en veux. 

À ceux qui, se pensant Humanistes au grand cœur, veulent nous donner des leçons de tolérance. Qu’ils sachent qu’ils ont plongé dans ce piège dangereux qu’il leur a tendu. Certains mettant en avant leur judéité pour lui accorder un pardon. Qu’ils entendent bien que leur naissance au sein d’une famille juive ne les autorise en rien à se sentir investis d’une mission. Qu’ils se souviennent que tous les ennemis d’Israël et les antisémites tout au long de l’Histoire ont toujours trouvé des « bons amis juifs » pour les « légitimer ».

Qu’ils restent dans leurs cases d’amuseurs ou de chroniqueurs, voire pour certains de pseudo journalistes. 

Il existe suffisamment de sujets à traiter et de belles causes à défendre plutôt que de se positionner sur un sujet qui les dépasse, qu’ils ignorent et dont ils ne connaissent certainement pas l’historique.

Pour conclure, que Dieudonné M’Bala M’Bala fasse sa repentance en toute discrétion. Qu’il s’adresse directement à son public. Ces milliers d’êtres qui l’ont suivi et qu’il a contaminés.

Qu’il disparaisse et prenne sa retraite où il veut. 

Mais surtout qu’on l’oublie !

 

Gil Taieb 

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -