Nicole Bornstein

Présidente du Crif Auvergne Rhône-Alpes

Blog du Crif - Hommage à Serge Hajdenberg : Pour Serge

16 Mars 2021 | 32 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Mardi 10 octobre 2017, j'ai été reçu par le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères pour un long tour d'horizon.

Portrait de Invité
#BlogDuCrif - Devoir de mémoire
|
20 Septembre 2017
Catégorie : France

Il y a 76 ans, le 15 décembre 1941, 69 hommes ont été fusillés au Fort du Mont Valérien à Suresnes, dans les Hauts de Seine par les autorités d’occupations allemandes. Ces hommes, français et étrangers, furent arrêtés par les forces de polices françaises de la Préfecture de police du département de la Seine (à l’époque).

Je vais vous raconter l’histoire de Moritz Singer, mon oncle, le frère de ma mère, un de ces fusillés.

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

"The strength of a Nation always lies in the the way it looks at its History and and its ability to teach it to future generations".

 

"La force d’une Nation réside toujours dans le regard qu’elle sait porter sur son histoire et sa capacité à l’enseigner aux générations suivantes."

 

Pages

Actualité

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Serge, un Ami

Serge un Ami avec un grand A

Serge notre Ami , celui que l'on ne veut pas partager, celui qui est de l'ordre de l'intime, au plus  profond..

Serge qui nous manque, tellement !

Comment parler de toi quand dès ton dernier souffle rendu, une pluie d'éloges, un déluge de  louanges tous si mérités, si justes et à la mesure de ton parcours s'est déversé de toutes parts...  les discours, les écrits dans les media, les émissions à la radio, les réseaux sociaux ...et j'en  passe !

Pour moi, ton dernier souffle rendu m'a coupé le souffle !

Sidérée, tout était noué dans ma gorge, dans ma mémoire, dans mon cœur et moi, femme de  discours pour le Crif Auvergne Rhône-Alpes, femme de textes et de communiqués, je ne pouvais rien dire, rien écrire tant l'émotion me submergeait.

Pourtant, moi aussi j'aurais voulu, la première, dire tout cela aux amis de Lyon, aux membres et amis du Crif Auvergne Rhône-Alpes, à tous ceux de nos coreligionnaires qui, via Radio Judaïca Lyon,  écoutaient tes chroniques et tes interviews, et à tous ceux qui t'ont connu à Lyon, car si tu n'y  manquais aucune occasion privée importante pour nous … occasions bonnes ou mauvaises, que  l'on ne partage qu' avec les vrais amis, il y avait aussi celles du militantisme par lequel nous  nous sommes connus et qui, depuis plus de 55 ans, nous ont portés ensemble.

Tu nous as souvent montré le chemin et nous t'avons suivi, et accompagné partout ou presque ! Bien sûr en Israël, mais en Amérique, et même, professionnellement, pour rencontrer tes  anciens copains pompiers ou Johnny à Grenoble, à Metz... t'en souviens-tu ?

Depuis mon engagement au Crif Rhône-Alpes comme Présidente, tu as toujours été fidèle et attentif.

Présent dans les moments forts, les 60 ans pour Israël, les 70 ans pour Israël, les 70 ans de la  naissance du Crif à Lyon, chaque année, depuis ma présidence, tu étais là pour le dîner annuel du Crif Auvergne Rhône-Alpes et ta présence discrète était pour moi un honneur et un encouragement à poursuivre...

Mon image

Je veux dire aussi que c'est à Lyon que je t'ai rencontré, car tu fus Lyonnais à un moment de ta vie, à un moment fondateur pour moi et que depuis lors, nos familles toute neuves ne se sont jamais quittées ni dans les loisirs, ni dans l'action menée au service de notre cause commune et dans laquelle tu fus pour nous, pour moi le grand frère et la référence !

Ta dernière recommandation, celle que tu m'as chuchotée, à ma demande, dans tes derniers instants a été « l’Honnêteté »...

Depuis ce dernier mot, qui en dit sûrement long, m'habite !

Nous n'avons malheureusement pas eu le temps d'en débattre, mais sois-en-sûr, à ton image et en ta mémoire, je le respecterai à jamais.

Adieu l'Ami, celui dont nous étions si fiers et heureux d'être les amis.

Sois en paix dans cette terre que tu aimais tant, qu'au fur et à mesure de leur maturité, tu y as confié ce que tu avais de plus chers, tes enfants...

 

Nicole Bornstein, Présidente Crif Auvergne Rhône-Alpes