Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Mort de Shireen Abu Akleh : un tsunami médiatique

16 Mai 2022 | 548 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
#JeNaiPasPeur
|
14 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

8H30. Au moment où les employés de la mairie qui font la circulation rangent leurs gilets jaunes, dans les classes, les écoliers ouvrent livres et cahiers. Alors que les hommes sortent de l’office du matin, croisant ceux qui distribuent l’édition du jour du quotidien Israël Hayom, les lycéens patientent à l’arrêt de bus, smartphone en main. Si le rideau de fer des boutiques est encore fermé pour une demi-heure, le cafetier lui prépare déjà son 17e café afour. Voilà à quoi ressemble la vie matinale à Raanana, petite ville près de Tel-Aviv. Et puis hier, mardi, tout a basculé.

Je suis Israélien, je suis Charlie
|
13 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Pages

Opinion

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

On ne le dira jamais assez : la parution d’ouvrages de poésie, en général et dans le domaine juif en particulier est devenue assez rare pour qu’on ne salue pas avec plaisir la sortie d’un nouveau recueil. Dans ce nouveau livre, la peintre et poétesse Sarah Mostrel nous offre un ensemble de textes inspirés de la Bible et des textes fondamentaux du judaïsme.

Remi Huppert est un spécialiste des Juifs de Chine. On lui doit notamment Destin d’un Juif de Chine (1). Dans son nouveau roman, le judaïsme est toujours présent.

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Documentaire Sauver Auschwitz
|
23 Janvier 2017
Catégorie : Opinion

"Sauver Auschwitz ?" un documentaire diffusé le 24 janvier à 22h40 sur Arte 

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Pages

Je veux tout d’abord vous souhaiter une bonne semaine, car celle qui vient de s’achever a été très difficile. Un tsunami médiatique s’est abattu sur nos écrans, nos tablettes et dans nos journaux suite à la mort malheureuse de la Journaliste palestinienne dans les rues de Jenine.

Parce qu’il est dans notre éthique et dans notre tradition de ne jamais se réjouir de la mort de quelqu’un fut-il le pire ennemi, la mort de cette femme a été un choc et cela à double titre: d’abord et surtout parce qu’elle est un être humain et que sa vie comme toute vie est un bien trop précieux et deuxièmement parce qu’elle était journaliste.

Quel drame que de voir cette femme tomber sous les tirs lors d’un reportage sur une zone de guerre !

Ce drame aurait dû nous inspirer à tous le silence, le recueillement et surtout le désir de savoir dans quelle circonstance cela s’est déroulé.

Cela aurait été la logique, mais qui peut parler de logique lorsque cela se déroule au Moyen-Orient et a fortiori lorsqu’Israël est concerné ?

Les biens pensants, le tribunal islamo-gauchiste et les propagandistes propalestiniens antisionistes ont immédiatement tranché et condamné.

Pour eux, il ne peut y avoir d’autres coupables que Tsahal, donc Israël, donc les juifs.

Pas la moindre retenue, pas la moindre commission d’enquête, pas la moindre analyse balistique, la condamnation directe et totale.

Pour eux, pas le moindre doute, au milieu des tirs fournis, à l’aveugle, par les terroristes palestiniens et ceux des soldats israéliens, dans les rues sinueuses de Jenine, une seule balle pouvait être la cause de ce drame et elle ne pouvait être qu’israélienne et même intentionnelle !

Quelle honte !

Le drame a été que tous les organes de propagande, l’AFP en tête, ont fonctionné à plein régime et que partout dans le monde, dans les territoires et même en Israël une foule hystérique s’est précipitée. Partout, les accusations pleuvaient et en Israël, un climat insurrectionnel s’est installé sous la houlette des mouvements palestiniens. Nous avons assisté à des scènes d’une violence inouïe. Comme je le dis et je le répète, jamais je ne me réjouirais de la mort d’un être fut-il un ennemi !

Cette malheureuse journaliste, connue depuis toujours pour ses reportages en arabe appelant à la haine d’israël et au soulèvement aurait mérité une commission d’enquête et un enterrement digne.

Au lieu de cela cette dame est devenue un instrument de propagande.

Les images de son enterrement sont insupportables.

Les images de la foule qui dans les rues de Jérusalem, capitale de Israël, défile en arborant les drapeaux palestiniens, appelant à la destruction d’Israël et arrachant les drapeaux Israéliens sur son passage sont elles aussi insupportables !

Tout comme les images de ces étudiants arabes Israéliens défilant à l’université de Tel Aviv, drapeaux palestiniens en mains et appelant à la disparition d’israël, le jour de ce qu’ils appellent la Nakba : la catastrophe, sont intolérables .

La mort de cette malheureuse Journaliste mérite la vérité et nous devons l’exiger et l’attendons. Le tapage médiatique doit cesser et chacun doit retrouver son calme et la sérénité.

Les guerres où qu’elles soient et celle contre le terrorisme aussi, sont des drames et des catastrophes. Car elles sont accompagnées d’un cortège de morts et de blessés.

Jamais je ne me réjouirais de la mort de quelqu’un, j’aspire à la vérité et espère la paix.

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -