Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Un engagement entier et sincère

17 Janvier 2022 | 97 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous à travers ces chroniques culinaires !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaëla ! Sur ce blog, Raphaëla vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

Actualité

Pages

Antisémitisme

Par Marc Lévy, avocat de la LICRA dans le procès de Reynald Leykens et délégué du Crif en Israel

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"The strength of a Nation always lies in the the way it looks at its History and and its ability to teach it to future generations".

 

"La force d’une Nation réside toujours dans le regard qu’elle sait porter sur son histoire et sa capacité à l’enseigner aux générations suivantes."

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

« Séparation du Crif et de l’Etat » : voici la dernière nouveauté de la « cause palestinienne ». Amalgamant à tout va Israël, sa politique, les juifs, et les institutions françaises, ces pantins ont appelé à un rassemblement samedi dernier, avec des slogans antisémites et anti républicains.

Malgré la mobilisation de personnalités politiques (Nathalie Kosciuzko-Morizet, Claude Goasguen et Anne Hidalgo), associatives (le Président du Crif Francis Kalifat a notamment écrit au Préfet et au Premier Ministre), et de nombreux internautes, la Préfecture de Paris a décidé d’autoriser ce rassemblement, sous haute protection policière.

Nous nous sommes rendus sur place.

 

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Il y a 11 ans, un jeune juif du nom dIIlan Halimi, était enlevé, torturé et assassiné.

Billet d'humeur par Marc Knobel

Pages

Opinion

Pages

Je vais tout d’abord vous souhaiter à tous une bonne fête de Tou Bishvat. Le nouvel an des arbres. Une fête qui rappelle que l’Homme a le devoir d’appliquer des lois agricoles et donc celui de respecter la terre et son cycle naturel. Des lois ancestrales qui, bien avant que l’écologie ne devienne une politique, ont été données aux Hommes et l’ont rendu responsable du devenir de la terre. Une fête qui nous rappelle que, comme pour le reste des valeurs, les Humains ont certes des Droits mais il ont aussi des Devoirs.

Des devoirs vis-à-vis de la terre, de la nature et aussi et vis-à-vis de l’autre.

En parlant de devoirs, je voudrais vous parler de l'élection qui s’est déroulée hier au Crif avec le renouvellement de 12 membres du comité directeur. Je veux tout d’abord féliciter les élus et rappeler combien une élection n’est pas l’aboutissement mais bien le début d’un engagement qui se doit d’être entier et sincère. Il est aussi une responsabilité qui ne sera jamais un long fleuve tranquille et sera même souvent critiquée.

Mais, ce qui importe le plus sera la force de conviction que chacun porte et le désir de faire le mieux possible. Les défis ne manqueront pas et ne manquent pas, celui de la lutte contre l’antisémitisme, sous toutes ses formes, occupera la plus grande part de notre action :

- L‘antisémitisme de l’extrême droite qui criait « Juifs, Juifs la France n’est pas à vous » en 2014 et qui samedi encore a défilé le bras tendu maquillé en « Clap » en marge d’une manifestation anti pass, boulevard des Invalides à Paris. Des images cauchemardesques que l’on imaginait impossibles il y a encore quelques années. Un antisémitisme décomplexé qui s’exprime ouvertement depuis la montée en puissance de l’extrême droite, de son discours raciste et de ses nouveaux leaders.

- Le second antisémitisme celui de l’islamo-gauchisme qui ne se cachant même plus derrière l’antisionisme avec sa détestation d’Israël, a armé le bras des terroristes islamistes qui ont assassiné des juifs simplement parce qu’ils étaient juifs. Il porte une lourde responsabilité dans le nombre des agressions antisémites qui atteignent des sommets. Cet antisionisme antisémite qui a gangrené une énorme partie de la gauche qui par calcul électoraliste est venu chasser des voix en se compromettant avec les islamistes et les groupuscules pro palestiniens locaux. Une assimilation suicidaire qui a détruit une gauche humaniste qui est condamnée malheureusement à disparaître si elle ne se réveille pas.

Oui, les combats ne manqueront pas car nous serons confrontés à nombre de problèmes, nous vivrons des déceptions et même parfois des trahisons.

Bienvenue aux nouveaux élus, ensemble nous ferons le maximum pour réussir notre mission tout en gardant nos valeurs et surtout sans compromis

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -