Jean Pierre Allali

Jean-Pierre Allali

Lectures de Jean-Pierre Allali - Les combats d'un Imam de la République, par Hassen Chalgoumi

27 Avril 2021 | 139 vue(s)
Catégorie(s) :
France

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Un entretien entre Marc Knobel et Michaël de Saint Cheron, philosophe des religions.

Marc Knobel livre une analyse de l'opinion publique à l'égard de l'antisémitisme et d'autres sujets (avant et après les attentats de Janvier 2015).

Franck Guillory, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires s'est rendu à Auswithz en Avril dernier, il nous raconte son expérience et ses souvenirs dans un article publié sur son blog.

Compte-rendu d'un magnifique livre de Benjamin Stora qui raconte son enfance juive à Constantine.

 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Actualité

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

J'ai répondu aux questions d'Olivier Lerner dimanche 4 décembre lors de notre Convention Nationale

Halte à la discrimination d'Israel, le CRIF proteste suite à la décision d'étiqueter les produits israeliens. 

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

C’est une étonnante indifférence qui entoure la mise en lambeaux de la ville d’Alep en Syrie.

Donald Trump est un excentrique narcissique qui au cours de sa campagne électorale a fait du mensonge une arme redoutable.

Réflexion d’un professeur d’histoire-géographie sur l’abstention de la France au vote de la résolution adoptée par le comité du patrimoine mondial de l’Unesco niant tous liens entre les Juifs et les lieux saints de Jérusalem.

Vendredi 21 octobre j'étais l'invité témoin du journal de Radio J peu après le vote abérrant à l'Unesco d'une résolution sur Jérusalem

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Portrait de Jean Pierre Allali
ADIEU SHIMON
|
29 Septembre 2016
Catégorie : Actualité

L'ancien président de l'État d'Israël, mon ami Shimon Peres, prix Nobel de la Paix 1994 est mort dans la nuit du 28 septembre 2016. Il avait 93 ans.

Pages

Les combats d'un Imam de la République, par Hassen Chalgoumi (*)

 

Hassen Chalgoumi, imam de Drancy et président de la Conférence des imams de France est, désormais, une figure incontournable de la vie religieuse, sociale et politique de notre pays.

Son nouveau livre a la forme d’une longue interview où il est interrogé sur les sujets les plus divers par l’historien Stéphane Encel.

Aucun thème n’est évité dans cet entretien remarquable et édifiant. À Philippe Val qui, dans sa préface, nous dit : « Hassen Chalgoumi est un révélateur » répond, comme en écho, Franz-Olivier Giesbert dans sa postface : « Où qu’apparaisse la haine, elle trouvera toujours des personnes comme Hassen Chalgoumi sur son chemin ». La haine, Chalgoumi en sait quelque chose, lui qui reçoit continuellement des menaces et qui vit, avec son épouse et ses enfants, sous une protection continue.

Né en Tunisie en 1972, Hassen Chalgoumi a rejoint la France en 1996. Cet homme, qui se réclame du soufisme, a été formé en Syrie et en Inde. Il prône sans relâche un islam d’ouverture, de tolérance et d’amour du prochain. Dès lors, il s’est rapproché de la communauté juive de France et a visité Israël à de nombreuses reprises, notamment en compagnie de jeunes Musulmans de France. Il a même engagé un dialogue avec des responsables de Tsahal, l’armée israélienne Le soufisme, dit-il, sépare la politique de la religion. C’est pourquoi il est fermement opposé à ce qu’on appelle l’islam politique. Un islam politique dont il reconnaît qu’il se repère toujours par l’importation du conflit israélo-palestinien. Son combat a pour objectif de passer d’un islam en France dont les lieux de cultes sont souvent subventionnés par des puissances étrangères, à un islam de France. « C’est cette vision humaniste qui doit primer pour lutter contre le cléricalisme ». Dès lors, tout est à revoir, à repenser : la formation des imams, la question de la viande « halal », le contrôle des fonds venant de l’étranger par le biais d’un commissaire aux comptes, l’attitude des convertis, le problème des aumôniers, les enterrements…

C’est un fait, le modèle d’intégration français semble en panne, le vivre-ensemble bat de l’aile.

Hassen Chalgoumi condamne fermement l’assassinat de Samuel Paty et le massacre de Charlie Hebdo.

Il pointe du doigt l’action de certains pays comme l’Iran, la Turquie, la Lybie  ou le Qatar. Un axe « qu’il est dangereux, voire criminel, d’ignorer ». « Pour résumer, tout ce qui est contraire aux lois de la République, qui ne prône pas le vivre-ensemble, le dialogue, la stabilité, il faut le combattre ; partout, sur tous les supports, par tous les moyens qu’offre la démocratie ».Néanmoins, il ne faut pas se tromper de cible et faire attention à la fausse image que peut renvoyer l’islam de nos jours.

Bref, « il faut revenir à l’esprit du 7 janvier, à « Je suis Charlie ». Cet élan républicain était porteur, dit Chalgoumi, des plus belles valeurs, de ce que la France peut fédérer de plus haut ».

Un livre fort d’un leader charismatique qui s’inscrit dans les valeurs de la République française. À découvrir !

 

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions du Cherche Midi. Avec la collaboration de Stéphane Encel. Préface de Philippe Val. Postface de Franz-Olivier Giesbert. 160 pages. 16,50 €.