Tribune

Tribune
|
Publié le 16 Décembre 2005

Réacs de tous les pays unissez vous !

Il n’y a pas de pire insulte politique en France. Etre traité de « réac » c’est bien pire que pédophile ou bachi-bouzouk. Dans la République des lettres, le « réac » et à plus forte raison le « nouveau réac » c’est un Jean Cau relooké, un Michel Droit qui ne comprend rien à l’art moderne, une sorte de Pauwels rajeuni. L’arbitre des élégances intellectuelles françaises, l’ordonnateur du who’s who du progressisme, le Nouvel Observateur, celui qui nous dit où est le bien et où est le mal, où est le chic et où est le ringard, fait sa couverture sur « les nouveaux réacs », avec massivement déployé le front bas d’Alain Finkielkraut. Honte sur lui !
Tribune
|
Publié le 16 Décembre 2005

Un inacceptable voyage

Marine Le Pen aimerait succéder à son père à la tête du FN. Encore faut-il qu’elle lève quelques obstacles et qu’elle écarte en premier lieu un autre prétendant à la succession de Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch. Le délégué général peut compter sur l’appui des catholiques traditionalistes et notamment des réseaux animés par l’ancien député européen Bernard Anthony, dirigeant de Chrétienté-Solidarité. Marine Le Pen essaye donc de lifter son parti et de le rendre plus présentable. Ainsi tenterait-t-elle et par exemple de pondérer son père, parce qu’elle serait consciente que les déclarations de son père, lorsqu’il est question de l’Occupation ou des Juifs, portent ombrage au FN. Rappelons à ce sujet un « événement » qui est survenu en 2004. Le 11 octobre 2004 lors d'une conférence de presse à Lyon, Bruno Gollnisch, réagit au rapport de l’historien Henry Rousso sur le négationnisme au sein de l'université Lyon-III. A cette occasion, Gollnisch déclare qu'« il n'y a plus un historien sérieux qui adhère intégralement aux conclusions du procès de Nuremberg ». « Je ne remets pas en cause l'existence des camps de concentration mais, sur le nombre de morts, les historiens pourraient en discuter. Quant à l'existence des chambres à gaz, il appartient aux historiens de se déterminer », poursuit le numéro 2 du parti d'extrême droite. Le bureau politique du FN vote, le 18 octobre, un communiqué de soutien à Bruno Gollnisch, six proches de Marine Le Pen s’abstiennent. Marine Le Pen, après avoir, le même jour, fait une déclaration dont il faut prendre acte, pour condamner les propos de Gollnisch et évoquer « le martyre du peuple juif par les nazis », finit par voter ce communiqué.
Tribune
|
Publié le 16 Décembre 2005

Un symposium d’Al-Manar appelle à rayer Israël de la carte, citant Hitler comme exemple

Le Conseil d’Etat avait annoncé, le 13 décembre 2004, qu’il avait « enjoint la société Eutelsat de faire cesser, sous 48 heures et à peine d’une astreinte de 5 000 euros par jour de retard, la diffusion, sur ses capacités satellitaires, de la chaîne de télévision Al-Manar ». La plus haute juridiction administrative avait constaté la diffusion de programmes qui « s’inscrivent dans une perspective militante, qui comporte des connotations antisémites ». Le 17 décembre 2004, le CSA avait indiqué que la convention signée avec Al-Manar un mois plus tôt était annulée. La direction de la chaîne de télévision avait alors entamé une procédure pour contester la décision du Conseil d’Etat et la résiliation de son conventionnement avec le CSA. Les représentants du CSA et d’Eutelsat n’assistaient pas à cette séance.
Tribune
|
Publié le 6 Décembre 2005

Le vocabulaire de l’Intifada. Une plongée dans Google

Quelle image véhicule le langage de chacun des acteurs qui participent de près ou de loin aux discours sur l’Intifada ? Quelle épithète est accolée aux sionistes, aux Juifs, aux musulmans, aux pro-palestiniens, aux Israéliens, aux Palestiniens ? On en a chacun une idée impressionniste qui diffère selon notre tendance idéologique, chacun ayant l’impression que les propos le concernant seraient « diabolisant » tandis que ceux concernant l’autre seraient plutôt édulcorés. On a donc voulu en avoir le cœur net. Pour cela, quoi de mieux qu’une analyse statistique des cooccurrences (acteur épithète). Pour cela nous avons choisi de nous en remettre à Google.
Tribune
|
Publié le 5 Décembre 2005

Ce « petit juif » qui a fait bouger le Vatican

Lundi 13 Juin 1960. C’est la Saint Antoine. Au Vatican, en ce début d’après-midi, personne ou presque ne prête attention à la présence d’un petit homme. Vêtu d’un veston noir, cet octogénaire fatigué et malade n’entend pas très bien ce qu’on lui dit. Vraiment, il ne paie pas de mine, Jules Isaac !
Tribune
|
Publié le 29 Novembre 2005

Le MRAP et l’antisémite Dieudonné font cause commune contre Alain Finkielkraut

Après avoir très largement participé au lynchage médiatique contre Alain Finkielkraut, le Mouvement contre le Racisme et l’Amitié entre les Peuples, (MRAP) a fait savoir qu’il condescendait à ne finalement pas porter plainte contre le philosophe.
Tribune
|
Publié le 29 Novembre 2005

Chambres à gaz : Le Pen persiste et signe

Le président du Front national a maintenu le lundi 28 novembre 2005, dans un entretien télévisé à la BBC, ses déclarations sur les chambres à gaz qui lui avaient valu une condamnation par la justice française. « Je vais vous dire exactement ce que j'ai dit : les chambres à gaz sont un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale », a déclaré Jean-Marie Le Pen, alors que le journaliste de la BBC venait de lui rappeler de manière incomplète les propos qu'il avait tenus en 1987. Il invoque même le général de Gaulle : « C'est si vrai, d'ailleurs, qu'aucun des chefs de guerre, ni Churchill, ni Staline, ni Roosevelt, ni de Gaulle, aucun d'entre eux n'a jamais cité les chambres à gaz dans ses mémoires », a ajouté le président du parti d'extrême droite. A la BBC, le patron du FN a expliqué qu'il trouvait « assez douteux, assez suspect » qu'il ait pu faire l'objet d'une condamnation judiciaire pour ces propos (sic).
Tribune
|
Publié le 25 Novembre 2005

Sur la télévision saoudienne, Al Ikhbariya TV, un professeur de sciences politiques nie la Shoah

Le 13 novembre 2005, sur Al Ikhbariya TV, Ahmad bin Rashed, professeur de sciences politiques saoudien, a estimé que « l’Holocauste est un mythe » et il a dénoncé la « légitimité internationale » de la résolution de l’ONU qui fait du 27 janvier, une journée spéciale de commémoration des victimes de la Shoah (1), indique sur son site Internet, le MEMRI (The Middle East Media Resurch Institute).
Tribune
|
Publié le 23 Novembre 2005

Dans la communauté afro antillaise, on critique Dieudonné

Les provocations répétées de Dieudonné visent à stigmatiser et à diaboliser la communauté juive. Malheureusement, les frasques minables de Dieudonné ont rencontré un certain écho dans la presse et notamment auprès des jeunes. Ceci étant, des intellectuels et de nombreux militants antiracistes (notamment ceux de la communauté afro antillaise) ont violemment critiqué Dieudonné. Dans ce document, nous citons quelques- unes de ces réactions.
Tribune
|
Publié le 18 Novembre 2005

Rabin, ce symbole de la paix

Vieille photographie que j'aime souvent contempler : les fondateurs de l'Etat d'Israël, autour de Ben Gourion comme autour d'un affectueux patriarche, se rassemblent pour la postérité. Dans un costume de soldat, Itzhak Rabin a le regard fier et direct, où se promènent pourtant les nuages de l'Histoire. Hiératique, le regard bleu, profond et tendre à la fois, Itzhak Rabin était un soldat. Cet homme est désormais le symbole de la paix, lui qui fit la guerre. Nulle contradiction dans ce destin. Itzhak Rabin se serait bien passé des armes. Hélas entouré de nations qui juraient sa perte, Israël a lutté contre la haine par les armes, avant que de saisir les signes de la paix qui se présentaient, depuis l'Egypte ou la Jordanie. La poignée de main qu'il accorda à Yasser Arafat, sur la pelouse de la Maison Blanche, paraissait éclairée : l'Homme était animé d'une authentique fraternité. "Je dois faire la paix en oubliant que je conduis la guerre, je fais la guerre en oubliant que je construis la paix". Les extrémistes de son propre pays en ont décidé autrement, qui défilaient dans les rues, multipliant les injures et proférant les cris de haine - dans quel pays du Proche Orient une telle liberté d'expression est-elle concevable ? Itzhak Rabin est mort au nom de son désir de paix. Je me souviens de la ferveur populaire qui l'entourait, lors de la grande manifestation organisée en faveur de son action. Je me souviens de la douleur de son peuple quand, avec Pierre Mauroy, Président de l’International Socialiste, je me suis rendu à ses funérailles pour accompagner à sa dernière demeure celui qui fut son vice-président. Il n'est rien de plus atroce que la tragédie de l'Histoire. Aussitôt rentré à Paris, notre Municipalité au grand complet avec à sa tête le Sénateur-Maire Michel Charzat, a planté un arbre square Edouard Vaillant en mémoire de ce héros de la guerre et de la paix. En présence de Didier Bariani président du groupe d'amitié parlementaire France-Israël, à la fidélité de qui je veux ici rendre hommage, par delà nos divergences politiques, mais aussi en présence de l'homme qui était ambassadeur d'Israël en France, son excellence Avi Pazner, aujourd'hui porte parole d'Ariel Sharon.
Articles les plus lus cette semaine

Fil d’actualité

Crif / Vél d'Hiv - Retour sur la commémoration nationale du 82ème anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv et hommage aux Justes de France

|
17 Juillet 2024
Mardi 16 juillet 2024 a eu lieu la cérémonie nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France, commémorant la rafle du Vél d’Hiv en présence notamment de la Secrétaire d’État auprès du Ministre des Armées, Patricia Mirallès, de la Maire de Paris, Anne Hidalgo et du Président du Crif, Yonathan Arfi. À l'approche des Jeux Olympiques, la cérémonie a eu lieu cette année au Mémorial de la Shoah.

Le Crif en action - Le Crif Bordeaux Aquitaine présent lors de la pose de Stolperstein à la mémoire de Juliette et Joseph Benzacar

|
17 Juillet 2024
Ce jeudi 30 mai 2024, Albert Massiah, Président du Crif Bordeaux Aquitaine, a participé à la pose de pavés mémoriels à la mémoire des époux Joseph et Juliette Benzacar au 29 de la rue Émile Fourcand à Bordeaux

Discours du Président du Crif lors de la commémoration du 82ème anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv

|
17 Juillet 2024

Mardi 16 juillet 2024, s'est tenue la cérémonie nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites et d'hommage aux Justes de France, commémorant la rafle du Vél d'Hiv organisée par le Crif en collaboration avec le Ministère des Armées. Cette année, à l'approche des Jeux Olympiques, la cérémonie s'est tenue au Mémorial de la Shoah. À cette occasion, le Président du Crif a prononcé un discours fort et engagé, dans un contexte national et international difficile.

Pourquoi LFI ne doit pas siéger au prochain gouvernement en 5 raisons

|
16 Juillet 2024
Des discussions ont lieu concernant la constitution d’une coalition à l’Assemblée nationale. Nous appelons l’ensemble des acteurs républicains à refuser toute alliance avec La France insoumise (LFI) pour empêcher le parti d’entrer au gouvernement.

Pages