Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Un engagement entier et sincère

17 January 2022 | 97 vue(s)
Catégorie(s) :
France

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Actualité

Il est peut être temps de poser à ceux qui relaient les théories du complot - en particulier sur les réseaux sociaux - des questions déstabilisantes.

Dans une interview donné à Patrick Perotto de L'Est Républicain, je suis revenu sur l’un des défis des années à venir : combattre les idées de haine qui se répandent sur internet

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

Prix Nobel de littérature en 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertèsz est mort à Budapest le 31 mars 2016. Son dernier livre, "L'ultime auberge" a reçu, le 22 mai 2016, le Prix Spécial du Jury 2016 du Salon du Livre de la Licra-Paris

Voici le discours que j'ai prononcé après le vote de l'assemblée générale du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Des 27 avril au 10 juin 2016, se tiendront les journées nationales des Mémoires de la traite de l’esclavage et de l’abolition.  Souvenons-nous.

Nouvelle erreur de casting - Au lendemain de l'émission Dialogues Citoyens, retour sur Marwen Belkaid, un invité pas comme les autres.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Pages

Opinion

Jean-Pierre Allali partage avec vous ses appréciations littéraires au fil de ses lectures. Aujourd'hui, il nous parle du livre de Dina Porat, Le Juif qui savait Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d’Abba Kovner, 1918-1987.

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Gil Taïeb's picture
Nous sommes debout
|
03 April 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

On ne le dira jamais assez : la parution d’ouvrages de poésie, en général et dans le domaine juif en particulier est devenue assez rare pour qu’on ne salue pas avec plaisir la sortie d’un nouveau recueil. Dans ce nouveau livre, la peintre et poétesse Sarah Mostrel nous offre un ensemble de textes inspirés de la Bible et des textes fondamentaux du judaïsme.

Remi Huppert est un spécialiste des Juifs de Chine. On lui doit notamment Destin d’un Juif de Chine (1). Dans son nouveau roman, le judaïsme est toujours présent.

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Pages

Je vais tout d’abord vous souhaiter à tous une bonne fête de Tou Bishvat. Le nouvel an des arbres. Une fête qui rappelle que l’Homme a le devoir d’appliquer des lois agricoles et donc celui de respecter la terre et son cycle naturel. Des lois ancestrales qui, bien avant que l’écologie ne devienne une politique, ont été données aux Hommes et l’ont rendu responsable du devenir de la terre. Une fête qui nous rappelle que, comme pour le reste des valeurs, les Humains ont certes des Droits mais il ont aussi des Devoirs.

Des devoirs vis-à-vis de la terre, de la nature et aussi et vis-à-vis de l’autre.

En parlant de devoirs, je voudrais vous parler de l'élection qui s’est déroulée hier au Crif avec le renouvellement de 12 membres du comité directeur. Je veux tout d’abord féliciter les élus et rappeler combien une élection n’est pas l’aboutissement mais bien le début d’un engagement qui se doit d’être entier et sincère. Il est aussi une responsabilité qui ne sera jamais un long fleuve tranquille et sera même souvent critiquée.

Mais, ce qui importe le plus sera la force de conviction que chacun porte et le désir de faire le mieux possible. Les défis ne manqueront pas et ne manquent pas, celui de la lutte contre l’antisémitisme, sous toutes ses formes, occupera la plus grande part de notre action :

- L‘antisémitisme de l’extrême droite qui criait « Juifs, Juifs la France n’est pas à vous » en 2014 et qui samedi encore a défilé le bras tendu maquillé en « Clap » en marge d’une manifestation anti pass, boulevard des Invalides à Paris. Des images cauchemardesques que l’on imaginait impossibles il y a encore quelques années. Un antisémitisme décomplexé qui s’exprime ouvertement depuis la montée en puissance de l’extrême droite, de son discours raciste et de ses nouveaux leaders.

- Le second antisémitisme celui de l’islamo-gauchisme qui ne se cachant même plus derrière l’antisionisme avec sa détestation d’Israël, a armé le bras des terroristes islamistes qui ont assassiné des juifs simplement parce qu’ils étaient juifs. Il porte une lourde responsabilité dans le nombre des agressions antisémites qui atteignent des sommets. Cet antisionisme antisémite qui a gangrené une énorme partie de la gauche qui par calcul électoraliste est venu chasser des voix en se compromettant avec les islamistes et les groupuscules pro palestiniens locaux. Une assimilation suicidaire qui a détruit une gauche humaniste qui est condamnée malheureusement à disparaître si elle ne se réveille pas.

Oui, les combats ne manqueront pas car nous serons confrontés à nombre de problèmes, nous vivrons des déceptions et même parfois des trahisons.

Bienvenue aux nouveaux élus, ensemble nous ferons le maximum pour réussir notre mission tout en gardant nos valeurs et surtout sans compromis

Gil Taïeb

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -