Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - La situation sanitaire reste critique

25 January 2021 | 89 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité
Gil Taïeb's picture
Nous sommes debout
|
03 April 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Le judaïsme indien est assez méconnu en France. Pourtant, il est d'une implantation millénaire. Il y avait environ 35 000 Juifs aux Indes lors de la création de l'État d'Israël

Johnny est malade. Oui, le grand Johnny. Lundi, la fille de Johnny Hallyday avait annoncé que son père souffrait d'un cancer avant de crier au piratage de son compte. Ce mercredi soir, c'est finalement le chanteur lui-même qui prend soin d'envoyer un mot sur Twitter pour rassurer ces fans. Si on lui a dépisté « des cellules cancéreuses » pour lesquelles il est « traité », il assure être confiant sur son suivi. "Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger, rappelle L’Express du 9 mars.

Cela paraîtra peut-être étrange à certains de mes lecteurs, mais j’aime Johnny, j’aime son timbre de voix, j’aime aussi certaines de ces chansons, je suis presque, presque un fan.

Pourquoi dans cette affaire, est-ce Bensoussan qui seul est poursuivi en justice et non pas simultanément Smaïn Laacher ?

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Pages

Opinion

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

Pages

L’actualité reste partout centrée sur la Covid, sur l’évolution et surtout sur la vaccination qui, à ce jour, reste le seul espoir tout en rappelant l’indispensable poursuite des gestes barrières.

Cette véritable bataille que nous livrons au quotidien a mis en lumière nombre de carences voire des erreurs mais les mutations et la vitesse de propagation de cet ennemi invisible mettent tous les scientifiques, les médecins, les politiques devant l’obligation de garder le cap tout en réajustant le tir au fur et à mesure des informations qui nous parviennent.

Nul aujourd’hui, n’a la possibilité de dire qu’il a La Solution. Chaque jour, des centaines de milliers de nouveaux contaminés et des milliers de morts doivent nous obliger tous à plus d’humilité et surtout à plus de solidarité et d’humanité ! 

Le bal des « je sais tout » doit cesser pour laisser place à l’action fût-elle accompagnée de tâtonnements. Confiner ou ne pas confiner, fermer les frontières ou mieux les contrôler, sont autant de questions qui se posent régulièrement et qui ne peuvent avoir d’efficacité que si elles sont posées et étudiées en concertation avec tous les dirigeants car le virus et ses mutations ne connaissent pas de frontières.

Il ne choisit pas non plus la population qu’il contamine.

Nous sommes tous responsables les uns des autres et il ne s’agit pas de donner son avis sur l’opportunité ou le bien-fondé des traitements ou de la vaccination qui sont proposés. En refusant les gestes barrière, en désobéissant aux consignes de confinement ou en refusant le vaccin, lorsque nous aurons la chance de pouvoir le faire, on ne défend pas la liberté mais on devient complice de chaque contamination voire de la mort de ceux que nous n’aurons pas protégés. Ce constat est difficile à admettre mais il est la réalité de ce que nous vivons aujourd’hui. 

Nous aspirons tous à retrouver la liberté mais pour cela il faut nous battre ensemble et non les uns contre les autres.

Permettez-moi de terminer en me désolant des images lamentables des heurts qui ont eu lieu dans certains quartiers ultra-orthodoxes en Israël opposant des centaines d’hommes habillés en religieux, car ils déshonorent ce terme, qui ont attaqué les forces de l’ordre venues sur place afin de faire respecter les consignes de sécurité sanitaire. Ils sont quelques centaines et ne représentent en rien l’immense majorité de ces Israéliens religieux ou pas qui se rendent dans les centres de vaccination et qui montreront je l’espère qu’ensemble nous pouvons battre ou tout au moins freiner ce virus qui nous a fait mettre un genou à terre.

 

Gil Taïeb 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -