#BlogDuCrif #Theatre - Je suis Dreyfus dans l’Affaire : la pièce engagée du Théâtre du Guichet Montparnasse

14 Février 2018 | 241 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Ce sont toutes les plumes que l'on veut briser...

Une compilation exhaustive, à ce jour, des articles et des interviews que j'ai données à la presse française et internationale.

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LES STADES ET LE DATA
|
25 Mai 2016
Catégorie : France

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Pages

Actualité

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Le judaïsme indien est assez méconnu en France. Pourtant, il est d'une implantation millénaire. Il y avait environ 35 000 Juifs aux Indes lors de la création de l'État d'Israël

Johnny est malade. Oui, le grand Johnny. Lundi, la fille de Johnny Hallyday avait annoncé que son père souffrait d'un cancer avant de crier au piratage de son compte. Ce mercredi soir, c'est finalement le chanteur lui-même qui prend soin d'envoyer un mot sur Twitter pour rassurer ces fans. Si on lui a dépisté « des cellules cancéreuses » pour lesquelles il est « traité », il assure être confiant sur son suivi. "Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger, rappelle L’Express du 9 mars.

Cela paraîtra peut-être étrange à certains de mes lecteurs, mais j’aime Johnny, j’aime son timbre de voix, j’aime aussi certaines de ces chansons, je suis presque, presque un fan.

Pourquoi dans cette affaire, est-ce Bensoussan qui seul est poursuivi en justice et non pas simultanément Smaïn Laacher ?

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

Pages

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

Depuis quelques semaines, le Théâtre du Guichet Montparnasse propose une pièce engagée sur l’une des erreurs judiciaires les plus importantes de notre Histoire : l’Affaire Dreyfus.

Loin des pièces chronologiques sur le sujet, qui se bornent aux détails historiques de l’Affaire, la pièce de Nathalie Ganem offre un angle inédit. En effet, la metteur en scène prend le parti de parler de Dreyfus, dans l’Affaire. Pas uniquement des méandres de la justice de l’époque et de l’emballement médiatique provoqué par l’Affaire, mais bien de l’histoire d’un homme, Alfred Dreyfus.

Le 15 octobre 1894, Alfred Dreyfus, officier de l’Etat-major français, est arrêté et accusé de trahison au profit de l’Allemagne. Commence alors pour Alfred Dreyfus et Lucie, son épouse, un combat sans faille et sans limite pour la justice, l’honneur et la liberté.

Nathalie Ganem expose sans fausse pudeur les élans tantôt chargés d’espoir, tantôt teintés d’une détresse que chaque amoureux pourra comprendre, la relation de deux personnages embarqués malgré eux dans la plus grande Affaire de cette fin de siècle.

Alors en exil sur l’Île du Diable, Alfred Dreyfus entretient une correspondance avec son épouse. Lucie Dreyfus, interprétée sur scène par Sarah Denys qui parvient à témoigner de toute la foi qu’une femme peut avoir en son mari, montre une détermination sans limite pour rétablir l’honneur de son époux.

Alfred Dreyfus survit, dans la mélancolie et la peine, sans nouvelle régulière ni des siens ni de l’avancée de l’Affaire. Grâce à un dévouement total dans son pays, que Thierry Simon incarne fièrement à l’occasion de plusieurs incursions sur l’avant-scène, Alfred Dreyfus tient bon et l’Histoire lui donnera raison.

Je suis Dreyfus dans l’Affaire est avant tout une pièce qui parle d’un homme et de son combat pour le rétablissement de la justice. Les échos de la pièce aux récentes affaires judiciaires liées à l’antisémitisme sonnent justes et lui donnent un caractère profondément engagé.

Chacun peut - et doit – se sentir interpellé par cette pièce et les valeurs qu’elle défend. Alfred et Lucie Dreyfus, au-delà de s’être élevés contre l’injustice, se sont élevés contre l’antisémitisme et la xénophobie. Pour cela, nous reconnaissons en eux des héros, qui se sont battus pour la liberté des Hommes.

Le spectacle a reçu le label « Recommandé par la LICRA ». Il est également vivement recommandé par le Crif. La pièce conviendra à tous et paraît particulièrement adaptée aux collégiens afin de compléter leur apprentissage sur le sujet.

 

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros

Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF             

Je suis Dreyfus dans l'Affaire

Théâtre du Guichet Montparnasse, jusqu'au 15 avril 2018, samedi 22h et dimanche 18h