Sophie Taïeb

Bloggueuse et rédactrice

Les chroniques culinaires - Mangez des pommes… et du Strudel !

10 Septembre 2020 | 247 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Actualité

« Si on parlait de la France ? Français, juifs et citoyens » : c’est le thème de la 7e Convention nationale du Crif le dimanche 4 décembre au Palais des Congrès de Paris.

C’est une étonnante indifférence qui entoure la mise en lambeaux de la ville d’Alep en Syrie.

Donald Trump est un excentrique narcissique qui au cours de sa campagne électorale a fait du mensonge une arme redoutable.

Réflexion d’un professeur d’histoire-géographie sur l’abstention de la France au vote de la résolution adoptée par le comité du patrimoine mondial de l’Unesco niant tous liens entre les Juifs et les lieux saints de Jérusalem.

Vendredi 21 octobre j'étais l'invité témoin du journal de Radio J peu après le vote abérrant à l'Unesco d'une résolution sur Jérusalem

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Portrait de Jean Pierre Allali
ADIEU SHIMON
|
29 Septembre 2016
Catégorie : Actualité

L'ancien président de l'État d'Israël, mon ami Shimon Peres, prix Nobel de la Paix 1994 est mort dans la nuit du 28 septembre 2016. Il avait 93 ans.

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

Le Times of Israel a repris ma critique de la comparaison musulmans de France - juifs pendant la Shoah.

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Pages

Opinion

Par Chloé Blum

Pages

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Mangez des pommes… et du Strudel !

 

A l’approche de Rosh Hashana et de sa traditionnelle pomme trempée dans le miel pour se souhaiter la bonne année, voici l’occasion rêvée pour vous parler du Strudel, ce gâteau qui nous vient de l’Europe de l’est et dont la recette la plus populaire est aux pommes.

 

Aux origines du strudel :

Le Strudel est un gâteau composé de pâte et de compotée de pommes et fruits secs, assaisonnés avec de la cannelle. Cette compotée est ensuite fourrée entre des feuilles de pâte phyllo (appelée en allemand strudelteig c’est à dire pâte à strudel) préalablement beurrées (on peut aussi y passer de l’huile au pinceau pour éviter d’utiliser des produits lactés).

L’apfelstrudel (strudel aux pommes) est l’un des grands classiques de la cuisine juive ashkénaze. On situe son origine en Europe centrale (Autriche, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Hongrie et Allemagne). Ce serait Marie-Antoinette elle même qui aurait importé ce gâteau en France. Par ailleurs, cette pâtisserie serait directement inspirée des baklavas turques de l’Empire Ottoman.

En allemand, le verbe strudeln signifie tourbillonner, à l’image de ce gâteau enroulé sur lui même.

 

Source : taste.com

 

Un gâteau qui a fait le tour du monde

Avec la forte émigration juive au XXème siècle, le Strudel a fait le tour du monde ! On le retrouve aujourd’hui aussi bien en Argentine qu’en France ou aux Etats-Unis. Servi avec de la crème fraîche, fouettée, ou une boule de glace, ce gâteau est servi tiède en fin de repas.

En Israël, vous entendrez régulièrement ce mot : c’est comme cela que les israéliens désignent l’arobase (@). Ainsi, quand ils vous donneront leur adresse ne vous étonnez pas d’entendre strudel gmail.com, c’est très commun !

 

Une recette facile

Vous voulez vous y mettre ? Voici une recette facile de strudel à faire chez soi. Pas très technique mais il faudra s’armer de patience !

Ingrédients :

– 1 pâte feuilletée carrée (ou des feuilles de brick)

– 3 belles pommes

– 2 cuillères à soupe bombées de raisins secs

– 3 cuillères à soupe de sucre semoule (ou de sucre roux)

– 1 cuillère à café bombée de cannelle

– 1 sachet de sucre vanille (ou quelques gouttes d’extrait de vanille)

– 1 œuf

– des amandes effilées

– du sucre glace

 

Préparation

Préchauffez votre four à 200 degrés (chaleur bas et haut, pas de chaleur tournante).

Faites macérer les raisins secs dans un peu d’eau chaude (ou de rhum).

Pelez et évidez les pommes. Coupez-les ensuite en petits morceaux. Mettez-les dans un saladier et rajoutez ensuite les raisins secs, le sucre semoule, le sucre vanille et la cannelle.

Mélangez bien l’ensemble. A cet ensemble, vous pouvez rajouter des morceaux d’orange confite, des noix de pécan, ou tout autre fruit sec/confit de votre choix.

Sortez ensuite votre pâte feuilletée du réfrigérateur. Étalez la pâte sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Si vous utilisez des feuilles de brick, réalisez la même chose, et n’oubliez pas de passer de l’huile au pinceau sur l’ensemble des feuilles de brick.

Disposez la préparation aux pommes au centre de votre pâte de haut en bas, en laissant 10 cm sans préparation de chaque côté et 10 cm en bas et en haut.

Coupez votre pâte en lanières de chaque côté. Repliez les bords du haut et du bas, puis tressez.

Badigeonnez votre pâte avec l’œuf battu, rajoutez les amandes effilées sur le dessus et enfournez environ 35 minutes (surveillez et prolongez la cuisson si nécessaire).

Bon appétit !