Blog du Crif - Affaire Sarah Halimi : Une insulte à la France

20 Avril 2021 | 149 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Francis Kalifat, the Crif President gave a speech at the annual Crif's dinner 2017. 

Né à Tunis en 1920, Albert Memmi, s’il a été considéré, à travers certains de ses romans, comme le chantre du judaïsme tunisien, demeure surtout, le théoricien du colonialisme

C’est l’histoire d’un mariage mixte raté. Un mariage entre une Juive et un Musulman, Julie et Sam. 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Hommage à Claude Hampel
|
14 Novembre 2016
Catégorie : France

« Il y eut un soir et il y eut un matin » Genèse1 : 5

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

En 2005, le fait religieux envahissait peu à peu et dans la confrontation, les cours de récréation. L’agitation religieuse commençait à provoquer des dégâts dont nous payons le prix lourd aujourd’hui.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

Pages

Actualité

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Pages

Opinion

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Par Chloé Blum

Portrait de Invité
Blog du Crif - Noé, reviens !
|
11 Octobre 2018
Catégorie : France, Opinion

Pages

Nous avons tous depuis quelques heures la sensation glaciale d’avoir perdu une certaine idée de la  France.

Cette France protectrice des juifs, cette France à qui nous manifestons sans cesse notre amour pour ce qu’elle est, et notre volonté farouche et inaltérable de scander toujours plus haut et plus fort les principes de la République bénie.

Mais force est de constater que l’arrêt rendu par la Cour de Cassation il a quelques jours nous a sidéré.

Sidération liée au symbole envoyé à toute la société ,

Sidération liée à l’impossible -double deuil- à réaliser pour la famille Halimi, deuil de l’être proche et deuil de la sanction,

Sidération de voir l’état dans lequel la France se trouve de nouveau plongée car ne l’oublions pas  lorsque les juifs sont « maltraités » c’est que le baromètre de la démocratie va mal...

Sidération enfin de ce que va porter l’Histoire pour les générations futures.

Comment expliquer que dans ce cas bien précis le meurtrier d’une femme assassinée de manière préméditée et uniquement parce que juive ne sera pas jugé puisque la circonstance habituelle aggravante de consommation de stupéfiants est devenue pour un seul procès une circonstance atténuante? Voir même plutôt une circonstance exonératrice de responsabilité?

Comment expliquer que fumer des joints -  et sans avoir pour l’auteur de ce crime abominable  d’antécédent psychiatrique avant ou de traitement après- exonère dudit crime et que sa « bouffée délirante » d’opportunité soit devenue l’élément fondateur d’une irresponsabilité pénale sur mesure ?

Comment expliquer qu’une dame persécutée depuis des semaines, recevant des insultes et des menaces par son futur meurtrier n’ait pu être protégée et a fini exterminée, os du visage brisés, battue à mort puis défenestrée vivante .... un calvaire où les multiples possibilités d’agir pour la sauver n’auraient pas été envisagées.

Aujourd’hui j’ai mal à cette France protectrice de tous et de chacun , cette France creuset des alliages de toutes sortes qui fait sa force et sa grandeur.

Il va être dur à retrouver ce creuset, il va falloir lutter pour recréer la confiance et l’unité nationale. Il faut l’aimer cette idée de la France, celle de la République et de ses valeurs pour réinventer ensuite la croyance en la Justice...

Si comme l’a écrit Apollinaire jamais les crépuscules ne doivent vaincre les aurores alors ayons ensemble le saursaut nécessaire qui se fait trop attendre.

Je ne suis pas de l’espèce de ceux qui accepteront de vivre à genoux. Battons nous, légiférons, pallions les carences existantes pour qu’enfin justice soit rendue pour Sarah Halimi!

Déborah Loupien-Suarès

Présidente du consistoire israélite de Bayonne/Biarritz
Vice présidente du Consistoire israélite du Sud-Ouest
Membre du Comité directeur du Crif Bordeaux-Aquitaine
Adjoint au Maire de la ville de Bayonne
Avocat à la Cour, Membre du Conseil de l’ordre des avocats de Bayonne