Stéphanie Dassa

Directrice de projets

Blog du Crif - Les Pharisiens dans les Évangiles et dans l’Histoire, de Mireille Hadas-Lebel

23 Février 2021 | 496 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
#JeNaiPasPeur
|
14 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

8H30. Au moment où les employés de la mairie qui font la circulation rangent leurs gilets jaunes, dans les classes, les écoliers ouvrent livres et cahiers. Alors que les hommes sortent de l’office du matin, croisant ceux qui distribuent l’édition du jour du quotidien Israël Hayom, les lycéens patientent à l’arrêt de bus, smartphone en main. Si le rideau de fer des boutiques est encore fermé pour une demi-heure, le cafetier lui prépare déjà son 17e café afour. Voilà à quoi ressemble la vie matinale à Raanana, petite ville près de Tel-Aviv. Et puis hier, mardi, tout a basculé.

Je suis Israélien, je suis Charlie
|
13 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Pages

Opinion
Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

On ne le dira jamais assez : la parution d’ouvrages de poésie, en général et dans le domaine juif en particulier est devenue assez rare pour qu’on ne salue pas avec plaisir la sortie d’un nouveau recueil. Dans ce nouveau livre, la peintre et poétesse Sarah Mostrel nous offre un ensemble de textes inspirés de la Bible et des textes fondamentaux du judaïsme.

Remi Huppert est un spécialiste des Juifs de Chine. On lui doit notamment Destin d’un Juif de Chine (1). Dans son nouveau roman, le judaïsme est toujours présent.

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Documentaire Sauver Auschwitz
|
23 Janvier 2017
Catégorie : Opinion

"Sauver Auschwitz ?" un documentaire diffusé le 24 janvier à 22h40 sur Arte 

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Depuis des années, l’historien Marc Knobel a de salutaires obsessions et une puissante détermination. L’une de ses salutaires obsessions, sur laquelle il a beaucoup travaillé et mené de profondes recherches, est cette diffusion sans frontières, sans retenues et sans toujours grandes oppositions, des haines multi-formes qui s’entretiennent.

Pages

Le 1er février dernier, lors de son discours à la Conférence des Evêques de France suite à la remise de la déclaration de l’Eglise Catholique « Lutter ensemble contre l'antisémitisme et l'antijudaïsme sera la pierre de touche de toute fraternité réelle " le Grand Rabbin de France Haïm Korsia avait dans les mains le livre très récent de Mireille Hadas-Lebel, « Les pharisiens ». 

Si en 1973 l’Eglise de France déclarait « Il faut affirmer que la doctrine des pharisiens n’est pas l’opposé du christianisme » il n’en demeure pas moins que précisément les références fréquentes aux pharisiens dans la liturgie chrétienne restent particulièrement négatives et les catégorisent dans les ennemis de Jésus.  Et il y a une réelle complexité à porter encore aujourd’hui cette critique dans un face à face avec les successeurs des pharisiens qui ne sont autres que…les Juifs. « Doit-on diaboliser les pharisiens pour réaffirmer la grandeur de Jésus ? Je ne pense pas » commentait le 1er février dernier le chef spirituel des Juifs de France. C’est pourquoi ce livre sur les pharisiens est important et nécessaire, parce que ce nom de pharisien « est familier à tout chrétien ». 

La démarche de l’auteure, historienne de renom spécialiste de l’histoire du judaïsme dans le monde antique s’appuie sur une « perspective universitaire ni polémique ni apologétique » et vise à « replacer le discours des évangiles sur les pharisiens dans son cadre historique et civilisationnel.».

Vice –présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France, elle précise aussi que si son livre n’a pas « été dicté par son engagement (…) il en a été influencé». Pour cette vaste étude à la précision extrême elle s’est appuyée sur deux sources principales : Flavius Josèphe et les évangiles.

Divisé en deux larges partie, la première consacrée aux pharisiens dans l’Histoire, l’autre aux pharisiens dans les évangiles, l’étude érudite de Mireille Hadas-Lebel laisse apparaître qu’en définitive c’est des pharisiens dont Jésus était le plus proche. Ce groupe de Juifs exigeants, scrupuleux d’une observance stricte de la Torah n’était pas hypocrite ni mu par une fausse dévotion et Jésus n’a pas toujours ni systématiquement entretenu avec eux des rapports conflictuels.  Il s’avère que « son monde familier, celui où il évolue est le cercle des pharisiens ».  Les contestations qui émanent de Jésus à leur encontre porteraient plus sur l’application de préceptes halakhiques que sur des questions théologiques profondes comme celle de la résurrection. En ce sens Jésus était certainement plus proches des pharisiens que des sadducéens et probablement des esséniens. L’auteure pose tout de même cette question essentielle : « Si Jésus est si proche des pharisiens sur le plan de la doctrine, comment expliquer l’hostilité qu’il semble leur témoigner au point d’enfreindre, quand il s’agit d’eux, l’amour du prochain qu’il prône, un amour qui devrait aller jusqu’à son ennemi ? » Puis elle rappelle qu’« on ne soulignera jamais assez que les invectives sont propres au seul évangile de Matthieu, ce qui peut faire peser un doute sur l’authenticité de son témoignage ».

Voici une étude riche et savante, à la frontière et l’histoire et de l’exégèse qui lève un peu de cet épais mystère qui entoure la figure de Jésus et fouille par le menu les rapports qu’il entretenait avec ses coreligionnaires.

Un livre qu’on ne saurait que recommander et dont on espère que les conclusions toucheront les esprits et qui sait peut-être aideront à prolonger la révolution que l’Eglise a opéré voici déjà 56 ans.

Stéphanie Dassa

 

* Les Pharisiens dans les Evangiles et dans l’Histoire, Mireille Hadas-Lebel (Albin Michel, Février 2021, Édition brochée) 19.90 €