Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Ukraine : l'engagement de chacun est essentiel

14 Mars 2022 | 95 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Scoop : l’appel au boycott est illégal en France

 

Et vous, comment définiriez-vous l’humour juif ?

Pages

Opinion

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Depuis plusieurs années, le cinéma international ne cesse de plébisciter les cinéastes iraniens. Asghar Farhadi en est l’exemple même. Cependant, certains réalisateurs n’ont pas la chance d’être autant ovationnés.

Pour leur cinéma engagé, frontal et dénonciateur du pouvoir politique et du régime iranien, grand nombre de réalisateurs iraniens ont été, pour les plus chanceux, contraint à l’exil, tandis que d’autres en détention, subissent le triste sort réservé aux prisonniers iraniens.

Pages

À quelques jours de la fête de Pourim, j’aurais aimé aborder le caractère particulier et festif de cette fête et évoquer le bonheur et la joie de nos enfants qui, comme chaque année pour cette occasion, s’apprêtent à se maquiller, se déguiser et à écouter la lecture du livre d’Esther et le miracle qui a vu le sort être changé.

J’aimerais tellement n’avoir en tête que des visages souriants sous les masques mais cette année, comment faire pour à la fois perpétuer cette tradition millénaire qui doit à chaque fois nous rappeler la force du combat, de la prière et de la résistance et voir l’actualité qui nous montre depuis plus de 17 jours, des visages d’Hommes, de Femmes et d’Enfants marqués par l’angoisse, victimes d’une invasion sauvage qui ne cherche même pas à épargner les civils et sème la terreur. Comment ne pas avoir en tête les millions d’exilés qui cherchent à fuir les zones attaquées et bombardées ? Comment ne pas avoir envie de crier notre colère contre cet agresseur et également contre la retenue à laquelle s’oblige le monde, craintif de voir le conflit dégénérer. Face à l’exode, aux pleurs, aux morts et aussi au courage du peuple Ukrainien, nous observons la liste des sanctions s’allonger mais chaque heure est une heure de trop pour ceux qui souffrent et qui meurent.

Face à cette situation dramatique, le mot Solidarité prend tout son sens et plus que jamais, l’Action et l’Engagement de chacun auprès des civils est essentiel. Il y a certes des couloirs humanitaires mais il y a surtout l’Humanité de chacun qui doit s’exprimer. Face à l’inefficacité regrettable des grands de ce monde, il y a la force et la volonté de chaque citoyen et le désir de milliers d’entre nous de s’investir afin de montrer à ceux qui souffrent qu’ils ne sont pas seuls. Chacun cherche à savoir comment il peut agir concrètement et efficacement.

Aussi, en attendant de voir un miracle se réaliser, il faut que chacun sache qu’il a la possibilité d’agir. Je vous invite tous à rejoindre le grand élan de solidarité mise en place par la Croix-Rouge et au niveau de notre communauté par le Fonds Social Juif Unifié qui coordonne nos actions dans le domaine de l’hébergement, du médical, du social et du bénévolat avec les grandes associations de la communauté telles que le Casip-Cojasor et l’OSE.

Soyons efficaces et gardons l’espoir.

Puissent tous les enfants garder leur innocence.

Portons avec force les masques du bonheur et du courage et agissons pour faire tomber les masques des tyrans et de leurs complices.

 

Gil Taïeb