Jean Pierre Allali

Jean-Pierre Allali

Lectures de Jean-Pierre Allali - D'ombre et de lumière, par Sarah Mostrel

27 Septembre 2023 | 103 vue(s)
Catégorie(s) :
Opinion

Mardi 16 juillet 2024, s'est tenue la cérémonie nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites et d'hommage aux Justes de France, commémorant la rafle du Vél d'Hiv organisée par le Crif en collaboration avec le Ministère des Armées. Cette année, à l'approche des Jeux Olympiques, la cérémonie s'est tenue au Mémorial de la Shoah. À cette occasion, le Président du Crif a prononcé un discours fort et engagé, dans un contexte national et international difficile.

Pages

D'ombre et de lumière, nouvelles par Sarah Mostrel (*) 

 

Étonnante Sarah Mostrel ! Cette jeune scientifique, ingénieure de formation, multiplie, au fil des ans, les cordes de son bel arc. Elle peint avec bonheur et chante avec charme. Et, cerise sur le gâteau, elle écrit. Ce recueil de nouvelles a un côté intimiste avec des récits qui renvoient souvent à des prénoms, annonçant ainsi des aventures, heureuses ou malheureuses, de lumière ou ombragées. Comme elle le dit elle-même : « J’erre dans des sphères diverses. Des domaines qui m’intéressent, mais qui sont si variés que cela frôle la schizophrénie. Trop de choses tuent la chose. Mais je me dis que la chose est impossible à définir et que mieux vaut toucher à tout que toucher à une chose dont on connaît à peine la teneur. Je me comprends ». Voici Marie qui a pété les plombs au boulot et qui finira par se suicider, Rose et ses problèmes de couple, Odile, qui a galéré avant de trouver chaussure à son pied, Mathilde, institutrice et Gérard, chef d’entreprise, au bord de la rupture, Félix, qui craint de perdre Eva, son épouse, Raoul et Olivia, écrasée par des grossesses à répétition, Maud, et son magazine féminin, Mode elles, Isabelle qui a trouvé refuge dans les romans, Éric et son acolyte, Zazou, Claude que la folie guette, Sylvain, séducteur né et chouchou de sa famille. On se perd un peu, parfois tant les personnages s’entremêlent, mais l’ensemble est très sympathique.

 

Jean-Pierre Allali

 

(*) Éditions L’Échappée Belle, 2021, 128 pages, 20 €

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -