BestOf Israël - Blog du Crif : le conflit israélo-palestinien en 100 questions, de Jean-Claude Lescure

13 Avril 2018 | 450 vue(s)
Catégorie(s) :
France

À l'occasion des 80 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), les membres du Crif ont été reçus à l'Élysée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et Madame Brigitte Macron, lundi 18 mars 2024. Le Président du Crif, Yonathan Arfi, a prononcé un discours à cette occasion. 

Pages

Antisémitisme

À l'occasion des 80 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), les membres du Crif ont été reçus à l'Élysée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et Madame Brigitte Macron, lundi 18 mars 2024. Le Président du Crif, Yonathan Arfi, a prononcé un discours à cette occasion. 

Dimanche 14 janvier 2024, quelques mois avant les Jeux Olympiques Paris 2024, une délégation de sportifs et de dirigeants du monde du sport q"es, avec le Crif, pour un voyage de la mémoire dans le camp d’Auschwitz-Birkenau, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah.

 

Le 10 janvier 2023, Yonathan Arfi, Président du Crif, s'est rendu à la cérémonie en hommage aux victimes de la rafle de Libourne du 10 janvier 1944. Il a prononcé un discours dans la cour de l'école Myriam Errera, arrêtée à Libourne et déportée sans retour à Auschwitz-Birkeneau, en présence notamment de Josette Mélinon, rescapée et cousine de Myriam Errera.  
 

Pages

Le conflit israélo-palestinien en 100 questions, de Jean-Claude Lescure

Le conflit israélo-palestinien suscite beaucoup de passions, et comme pour la plupart des sujets passionnels, il donne lieu à beaucoup d’excès. Mais alors, comment dire l’histoire ? Est-ce encore possible lorsque les affres d’un conflit se déroulent sous nos yeux, depuis tant et tant d’années ?  Comment faire œuvre d’historien, en analysant les/des faits, en les répertoriant, en les décrivant, en mettant la passion de côté ? Est-il possible de parler raisonnablement d’un conflit aussi compliqué que celui-ci et qui dure depuis une centaine d’années, en posant des questions simples : « Pourquoi les sites archéologiques participent-ils de l’identité israélienne ? », « Quel rôle pour la diaspora ? », « Qu’est-ce que le sionisme ? », « tous les Juifs sont-ils sionistes ? », « Qu’est-ce que la révolte arabe de Palestine (1935-1936) ? », « Comment le plan de partage de l’ONU en 1947 envisage-t-il le sort des Juifs et des Arabes ? », « Qu’est-ce que la Naqba ? », « Pourquoi Israël occupe-t-il Gaza en 1956 ? », « Les Arabes israéliens sont-ils des citoyens de seconde zone ? », « Qu’est-ce que ‘le camp de la paix’?», « Quelle est la situation des réfugiés palestiniens au Liban ? », « Y-a-t-il une guerre de l’eau entre israéliens et palestiniens ? », «Barrière de sécurité ou mur de séparation ? », « Quelles sont les mesures de répression individuelle utilisée par Israël contre les Palestiniens ? », « Comment Gaza est-il devenu le Hamastan ? », « Le conflit israélo-palestinien est-il voué au statu quo ? ».

Voici quelques-unes des questions posées dans ce dictionnaire, qui comprend un corpus de 100 questions. La couverture du livre peut choquer, certaines questions choqueront peut-être  les uns ou les autres, certaines réponses choqueront peut-être.

Pour autant, faire œuvre d’historien, c’est analyser des phénomènes complexes : les origines du conflit, ses dynamiques, la/sa complexité, en cherchant à se débarrasser des a priori, tout en disposant  d’une meilleure connaissance des données, des faits, et en s’appuyant sur les/des travaux récents. Jean-Claude Lescure qui est professeur des Universités en Histoire à l’Université de Cergy-Pontoise et qui enseigne à l’Institut d’études politiques de Saint-Germain-en-Laye, offre un dictionnaire qui permet d’illustrer toute cette complexité. En 100 questions/réponses essentielles et à l'aide de cartes détaillées, Jean-Claude Lescure décrypte alors l'histoire de ce conflit, qui continue d'enflammer une région sous haute tension. Et, même, lorsque cette histoire est douloureuse, difficile et donne lieu à toutes les extravagances, toutes les passions folles, il importe d’avoir des outils de compréhension.

Marc Knobel