Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Pour Sarah

20 Décembre 2019 | 265 vue(s)
Catégorie(s) :
France

C’est l’histoire d’un mariage mixte raté. Un mariage entre une Juive et un Musulman, Julie et Sam. 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Portrait de Stéphanie Dassa
Hommage à Claude Hampel
|
14 Novembre 2016
Catégorie : France

« Il y eut un soir et il y eut un matin » Genèse1 : 5

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

En 2005, le fait religieux envahissait peu à peu et dans la confrontation, les cours de récréation. L’agitation religieuse commençait à provoquer des dégâts dont nous payons le prix lourd aujourd’hui.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Une stèle en mémoire des victimes de la Shoah qui n’ont pas de sépulture, "ni ici, ni ailleurs", a été inaugurée dans le cimetière parisien de Bagneux.
Une cérémonie solennelle - et sous haute sécurité - qui, à Bagneux, dix ans après la mort d’Ilan Halimi, séquestré et torturé dans la cité de la Pierre-Plate parce qu’il était juif, était d’autant plus symbolique.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Pages

Actualité

Il y a six ans (ndlr. : cet article a été rédigé en mars 2018), en mars 2012, à Montauban et Toulouse, sept vies ont été fauchées par un terroriste islamique, donc je me refuse à rappeler le nom.

Le 33ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 7 mars 2018.

Au théâtre de l'Atelier, Le livre de ma mère réveille les souvenirs et sublime la relation la plus sincère qui est donnée à l'homme de connaître.

Vendredi 23 février, j'ai rencontré Tomasz Młynarski, Ambassadeur de Pologne en France.

Pages

Opinion

Pages

En cette veille de Shabbat et de Hanoucca, j’aurais tant aimé n’avoir qu’à vous souhaiter le meilleur.

J’aurais tant aimé aborder cette fête des lumières et du miracle en évoquant notre Histoire millénaire, sa liturgie et cette ambiance unique qui nous réunit en famille autour de l’allumage des bougies de Hanoucca. 

Mais, ce 19 décembre 2019, une nouvelle est tombée et un couteau a été planté dans le cœur de chaque Juif de France.

Ce 19 décembre 2019, deux ans et demi après l’assassinat sauvage de Sarah Halimi ( zal ) au cri de Allah ou Akbar, la chambre d’instruction a conclu à la non responsabilité pénale du criminel. 

Ce 19 décembre, Sarah Halimi a été une seconde fois assassinée.

En 2019, l’agression et la mort par défenestration d’une femme juive peut trouver des circonstances atténuantes !

Cette annonce est non seulement un scandale et une honte pour notre pays mais elle est un signe envoyé à tous les antisémites qui aujourd’hui ou demain attaqueront ou tueront à nouveau des Juifs. 

Elle est un permis ou plutôt une méthode offerte à ces criminels.

La prise de stupéfiants est une circonstance aggravante en cas d’accident mais est à présent une circonstance atténuante lorsqu’on assassine une juive. 

Me Szpiner, a estimé qu’avec cette décision, la cour a créé une « jurisprudence Sarah Halimi ». « C'est-à-dire que toute personne qui sera atteinte d'une bouffée délirante parce qu'elle a consommé des substances illicites et dangereuses pour la santé se verra exonérée de sa responsabilité pénale ».

Tel est le message envoyé par cette décision rendue ce 19 décembre 2019. Une aberration ou plutôt une insulte à la raison et à la justice. Une insulte à tous ceux qui ont déclaré l’évidence du crime antisémite de Sarah Halimi. Une gifle à toute la communauté juive qui ne sait plus si elle peut continuer à faire confiance à la justice. Une insulte à tous les juifs qui depuis des années subissent l’antisémitisme. Un coup de plus dans les plaies encore saignantes de toutes les victimes de cette haine anti juive. 

En cette veille de Shabbat et de Hanoucca, nous aurons tous à l’esprit le visage de la pauvre Sarah et penserons à toute sa famille.

En cette veille de fête, j’implore le ciel afin que justice soit faite. 

En cette veille de fêtes, je me fais l’écho de tout un peuple qui crie, encore en silence, qu’il ne se laissera pas faire !

Gil Taïeb 

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -