Francis Kalifat

Ancien président

Edito - Le Crif accueille avec satisfaction la fermeture de la chaîne Youtube de Dieudonné

01 Juillet 2020 | 114 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Francis Kalifat a bien connu Robert Castel, durant les dernières années de sa vie. Ce fut une très belle rencontre, il garde en mémoire de beaux souvenirs. Francis Kalifat était présent à son enterrement. 

Pages

Actualité

Pages

Antisémitisme

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

J'ai recueilli pour la newsletter du Crif les réponses aux questions posées à cet homme qui, pris dans le tourment de l’histoire-celle avec sa grande hache dont parlait Perec- est resté libre jusqu’au bout des ongles

Retour sur le déchaînement de haines antisémites qui s’est produit l’été 2014, en France.

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

Prix Nobel de littérature en 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertèsz est mort à Budapest le 31 mars 2016. Son dernier livre, "L'ultime auberge" a reçu, le 22 mai 2016, le Prix Spécial du Jury 2016 du Salon du Livre de la Licra-Paris

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Deux historiens français l’ont fait et publient ce mois d’avril en collection Que Sais-je Les 100 mots de la Shoah.

"La Place de la République ne vous appartient pas".

Pages

L'annonce, par la plateforme vidéo de Google, de la fermeture (enfin !) de  la chaîne YouTube de Dieudonné M’Bala M’Bala est à saluer.

C’est en ces termes, et par un communiqué de presse, que YouTube explique sa décision : « Après avoir mis à jour nos règlements pour mieux résoudre la question des contenus suprématistes, nous avons assisté à une multiplication par cinq du nombre de vidéos retirées et nous avons mis fin à plus de 25.000 chaînes pour violation de nos règles sur les discours de haine  ». Cette fermeture intervient quelques heures après celle d'autres comptes de personnalités racistes ou antisémites, aux Etats-Unis, accusées de propager des discours de haine. 

En France, c'est sur la chaîne YouTube « Dieudonné officiel », ouverte en 2015, que 550 vidéos de Dieudonné ont été mises en ligne. Comptant plus de 450.000 abonnés, ces vidéos classées par ordre chronologique comptabilisaient pour certaines plus d’un million de vues.

 

"Cela fait de nombreuses années que le Crif combat et dénonce les agissements délictueux et les provocations réitérées de ce multirécidiviste de la haine."

 

En cinq à dix minutes, Dieudonné lançait - via ses vidéos publiées sur YouTube - son poison antisémite. Il injuriait ou diffamait gravement (notamment le Crif) et se vautrait dans la grossièreté, tout en jouant allègrement de la moquerie et du ridicule, de la caricature souvent obscène en dressant son misérable répertoire. Dieudonné connaît les transgressions, il sait ce que son public aime, il sait attiser et appâter, courtiser ses fans. 

Cela fait de nombreuses années que le Crif combat et dénonce les agissements délictueux et les provocations réitérées de ce multirécidiviste de la haine. Les  procès intentés contre Dieudonné, se sont souvent soldés  par des condamnations pour incitation à la haine raciale. Je ne rendrai pas compte ici de ces procédures judiciaires, tant elles sont nombreuses. Comme l’a rappelé un magistrat, lors d’une audience, le casier judiciaire de Dieudonné M’Bala M’Bala est très chargé, tout comme d’alleurs celui d'Alain Soral.

Cela fait également de nombreuses années que le Crif mène campagne contre l’ignominieuse vulgarisation du négationnisme et de l’antisémitisme par Dieudonné et d’autres, notamment via les vidéos publiées sur sa chaîne officielle YouTube. Plus généralement, cela fait longtemps que le Crif alerte et s’alarme, avec d’autres,  de cet antisémitisme virtuel au quotidien tout en dénonçant l’accroissement régulier des crimes et délits à caractère antisémite et l’apparition d’un nouvel antisémitisme se parant d’antisionisme.

C’est  pour quantifier et analyser ces contenus antisémites que j’ai décidé de de mettre en place un Observatoire de l’antisémitisme en ligne qui a rendu ses premiers résultats en février 2020.

Si il accueille avec satisfaction la fermeture de la chaîne YouTube de Dieudonné, le Crif attend aussi de la plateforme comme de toutes les autres qu’elles poursuivent ce travail d'assainissement du Net en supprimant les  contenus et les chaînes antisémites, racistes, homophobes, négationnistes et islamistes qui y pullulent. Nous restons vigilants et intransigeants.

Le racisme, l’antisémitisme, l'homophobie et les discours de haine n’ont pas leur place sur Internet.

Le combat continue.                                        

Francis Kalifat, Président du Crif