Jean Pierre Allali

Jean-Pierre Allali

Lectures de Jean-Pierre Allali - Les Juifs en France, vers un avenir incertain, par Alexandre Mostrel

05 Juin 2019 | 352 vue(s)
Catégorie(s) :
France

 

"For the union makes us strong" : car l'union nous rend forts, Solidarity forever, Peter Seegers

La 77ème cérémonie du Yizkor organisée par le FARBAND - Union des Sociétés Juives de France s'est déroulée dimanche 2 octobre 2022, à 11h30 au cimetière de Bagneux. 

À l'aube de 5783, découvrez les vœux de Yonathan Arfi pour Roch Hachana. 

Pages

Antisémitisme

Découvrez mon discours prononcé lors de la plénière de clôture de la 11ème Convention nationale du Crif, le 14 novembre 2021, en présence du Premier ministre Jean Castex.

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Pages

Les Juifs en France, vers un avenir incertain. Saga Séfarade, décennie 2006-2016, par Alexandre Mostrel*

Ce petit livre se veut une continuation de l’ouvrage du même auteur « Une saga séfarade » (1). En réalité, on passe de la description d’une histoire familiale entre 1925 et 2006 à un regard sur le monde et sur la situation des Juifs, de 2006 à nos jours. La plume est toujours alerte et acérée.

L’auteur rappelle l’ancrage millénaire du judaïsme en France et la contribution, au fil des siècles, de nombreux Juifs à l’épanouissement du pays. Comme le dit Manuel Vals : « Sans les Juifs, la France ne serait plus la France ».

Un sujet angoisse tout particulièrement Alexandre Mostrel : la résurgence de l’antisémitisme. Un antisémitisme d’un genre nouveau, la haine islamo-gauchiste. « Tous les Musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes, de vraies bêtes humaines qui commettent les attentats les plus sanglants et les décapitations aux cris de Allahu Akbar, sont des Musulmans qui se réclament du Coran quand ils commettent leurs forfaits ».

Autres thèmes abordés : le mythe de la double allégeance, le sionisme et l’antisionisme, le printemps arabe, les migrations, le rôle des médias, la comparaison entre réfugiés palestiniens et réfugiés juifs venus du monde arabo-musulman. « Les 900 000 Juifs expulsés, sans compensation, des pays arabes où ils habitèrent avant 1948, ne bénéficièrent pas de la manne financière de l’UNWRA ».

L’auteur ne manque pas de revenir à des questions plus personnelles : la famille, les voyages, les loisirs

Une forme de testament. « Je tire ma révérence. Adieu ! Chalom ! Bons baisers ! Et, non sans humour : « P.S. : La suite de mon feuilleton dans dix ans ? Lol… »

Sympathique et émouvant

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Z4. Novembre 2018. 96 pages. 14 €.

(1) LECTURES DE JEAN PIERRE ALLALI - UNE SAGA SÉFARADE, PAR ALEXANDRE MOSTREL