Jean Pierre Allali

Jean-Pierre Allali

Lectures de Jean-Pierre Allali - Les Juifs en France, vers un avenir incertain, par Alexandre Mostrel

05 June 2019 | 352 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Mardi 16 juillet 2024, s'est tenue la cérémonie nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites et d'hommage aux Justes de France, commémorant la rafle du Vél d'Hiv organisée par le Crif en collaboration avec le Ministère des Armées. Cette année, à l'approche des Jeux Olympiques, la cérémonie s'est tenue au Mémorial de la Shoah. À cette occasion, le Président du Crif a prononcé un discours fort et engagé, dans un contexte national et international difficile.

Pages

Antisémitisme

À l'occasion des 80 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), les membres du Crif ont été reçus à l'Élysée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et Madame Brigitte Macron, lundi 18 mars 2024. Le Président du Crif, Yonathan Arfi, a prononcé un discours à cette occasion. 

Dimanche 14 janvier 2024, quelques mois avant les Jeux Olympiques Paris 2024, une délégation de sportifs et de dirigeants du monde du sport q"es, avec le Crif, pour un voyage de la mémoire dans le camp d’Auschwitz-Birkenau, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah.

 

Le 10 janvier 2023, Yonathan Arfi, Président du Crif, s'est rendu à la cérémonie en hommage aux victimes de la rafle de Libourne du 10 janvier 1944. Il a prononcé un discours dans la cour de l'école Myriam Errera, arrêtée à Libourne et déportée sans retour à Auschwitz-Birkeneau, en présence notamment de Josette Mélinon, rescapée et cousine de Myriam Errera.  
 

Pages

Les Juifs en France, vers un avenir incertain. Saga Séfarade, décennie 2006-2016, par Alexandre Mostrel*

Ce petit livre se veut une continuation de l’ouvrage du même auteur « Une saga séfarade » (1). En réalité, on passe de la description d’une histoire familiale entre 1925 et 2006 à un regard sur le monde et sur la situation des Juifs, de 2006 à nos jours. La plume est toujours alerte et acérée.

L’auteur rappelle l’ancrage millénaire du judaïsme en France et la contribution, au fil des siècles, de nombreux Juifs à l’épanouissement du pays. Comme le dit Manuel Vals : « Sans les Juifs, la France ne serait plus la France ».

Un sujet angoisse tout particulièrement Alexandre Mostrel : la résurgence de l’antisémitisme. Un antisémitisme d’un genre nouveau, la haine islamo-gauchiste. « Tous les Musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes, de vraies bêtes humaines qui commettent les attentats les plus sanglants et les décapitations aux cris de Allahu Akbar, sont des Musulmans qui se réclament du Coran quand ils commettent leurs forfaits ».

Autres thèmes abordés : le mythe de la double allégeance, le sionisme et l’antisionisme, le printemps arabe, les migrations, le rôle des médias, la comparaison entre réfugiés palestiniens et réfugiés juifs venus du monde arabo-musulman. « Les 900 000 Juifs expulsés, sans compensation, des pays arabes où ils habitèrent avant 1948, ne bénéficièrent pas de la manne financière de l’UNWRA ».

L’auteur ne manque pas de revenir à des questions plus personnelles : la famille, les voyages, les loisirs

Une forme de testament. « Je tire ma révérence. Adieu ! Chalom ! Bons baisers ! Et, non sans humour : « P.S. : La suite de mon feuilleton dans dix ans ? Lol… »

Sympathique et émouvant

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Z4. Novembre 2018. 96 pages. 14 €.

(1) LECTURES DE JEAN PIERRE ALLALI - UNE SAGA SÉFARADE, PAR ALEXANDRE MOSTREL