Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Israël célèbre Yom Yerushalayim

10 Mai 2021 | 94 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Le judaïsme indien est assez méconnu en France. Pourtant, il est d'une implantation millénaire. Il y avait environ 35 000 Juifs aux Indes lors de la création de l'État d'Israël

Johnny est malade. Oui, le grand Johnny. Lundi, la fille de Johnny Hallyday avait annoncé que son père souffrait d'un cancer avant de crier au piratage de son compte. Ce mercredi soir, c'est finalement le chanteur lui-même qui prend soin d'envoyer un mot sur Twitter pour rassurer ces fans. Si on lui a dépisté « des cellules cancéreuses » pour lesquelles il est « traité », il assure être confiant sur son suivi. "Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger, rappelle L’Express du 9 mars.

Cela paraîtra peut-être étrange à certains de mes lecteurs, mais j’aime Johnny, j’aime son timbre de voix, j’aime aussi certaines de ces chansons, je suis presque, presque un fan.

Pourquoi dans cette affaire, est-ce Bensoussan qui seul est poursuivi en justice et non pas simultanément Smaïn Laacher ?

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

Pages

Opinion

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

L'exposition CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH...L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK (1918-1922) est à découvrir juqu'au 16 juillet 2018 au Centre Pompidou.

Pages

Aujourd’hui débutent les festivités du Yom Yerushalaïm. Le jour où partout nous célébrons la ville éternelle, cœur du peuple juif. Le jour où le peuple juif a enfin pu renouer physiquement et spirituellement avec son lieu saint millénaire. Le jour où Israël a vu sa capitale être réunifiée pour l’éternité.

Jerusalem, la ville trois fois sainte mais capitale du roi David depuis plus de 3000 ans.

La ville est certes importante pour tous les croyants à travers le monde mais, elle est pleurée, espérée par le peuple juif qui prie pour elle depuis plus de 3000 ans.

La ville citée 660 fois dans notre Torah.

La ville à laquelle le peuple juif, où qu’il se trouve, a juré fidélité et prononce chaque année à Pessah : « l’an prochain à Jérusalem ».

Cette ville qu’aucun peuple n’a jamais revendiqué comme capitale tout au long de sa longue histoire. Cette ville qui n’a passionné les médias que depuis qu’elle a retrouvé ses enfants qui l’ont déclarée capitale de l’État d’Israël.

Cette ville où chaque pierre raconte l’Histoire. Cette « vieille ville » dont chaque rue porte les traces et les marques d’un passé si présent dans le cœur de tous les croyants. Cette ville qui  raconte Notre Histoire et dans laquelle nous pouvons, en fermant les yeux, entendre les prières, les joies ou les pleurs de ceux qui y ont vécu à travers les siècles. Cette ville qui depuis sa réunification par Israël, a de nouveau permis à tous les croyants du monde de venir et prier en toute liberté. Cette ville dans laquelle on entend parler toutes les langues, dans laquelle se croisent les appels à la prière lancés depuis les mosquées, dans laquelle nous croisons les processions chrétiennes ou orthodoxes et entendons la ferveur des prières du peuple juif. Cette ville sur laquelle les nations refusent de reconnaître la souveraineté de l’état d’Israël.

Cette capitale unique au monde qui est encore aujourd’hui contestée.

Mais, a-t-on vraiment encore besoin d’attendre la reconnaissance des nations ? Israël a-t-il encore besoin de quémander que sa capitale soit reconnue par ceux-là mêmes qui refusent encore pour certains d’admettre son existence ?

A-t-on encore besoin de montrer que Jérusalem tout en étant ouverte à tous, est et restera Juive ?

Je me fais ces réflexions lorsque je vois les images qui nous viennent de Jérusalem.

Celles de la ferveur, de la joie et du bonheur de tout un peuple qui honore sa capitale et celles diffusées en boucle dans les médias qui nous montrent des heurts pour deux maisons contestées !

Je l’affirme : Oui les juifs ont le droit d’être partout chez eux sur leurs terre si tel est le droit, mais a-t-on besoin de donner aux caméras du monde et aux terroristes en herbe, manipulés par le Hamas, une tribune?

Toutes les images montrent la préméditation de ce soulèvement palestinien et la haine qu’ils vouent à Israël

Les images, d’un lynchage de 2 israéliens évité de justesse grâce à l’intervention courageuse d’un policier, qu’aucune chaîne de télévision ne montrera, sont autant de preuves du besoin vital pour Israël de ne rien céder mais:

A-t-on besoin de tomber dans le piège organisé par les leaders terroristes pour affirmer haut et fort,  la souveraineté d’Israël sur tout Jérusalem ?

Au risque de déplaire ou de surprendre peut-être je dis Non !

Israël doit Agir et non réagir

La bataille, pour quelques mètres de propriété, est idéologique et  légitime mais n’est pas à la hauteur de la grandeur et du rayonnement de Notre Grande et belle Jérusalem Une, Indivisible et Éternelle

Israël doit rester forts, unis et plus intelligents que ces terroristes qui sont en train de perdre la bataille face à Israël qui est Grand et réussit !

Longue Vie à Jérusalem !

 

Gil Taïeb