Read in the news
|
Published on 27 July 2020

France - Gérald Darmanin porte plainte contre le maire de Colombes après ses propos sur la police et le régime de Vichy

Gérald Darmanin va porter plainte contre le maire EELV de Colombes (Hauts-de-Seine) après ses propos sur la police et le régime de Vichy. Patrick Chaimovitch a comparé les forces de l'ordre qui "traquent les migrants" aux policiers et gendarmes impliqués dans la rafle du Vel d'Hiv.

Publié le lundi 27 juillet dans France Bleu

"Les gendarmes français qui ont obéi aux ordres de leurs supérieurs en mettant en œuvre la rafle du Vel d'Hiv, et d'autres rafles encore après et ailleurs, sont les ancêtres de ceux qui aujourd'hui, avec le même zèle, traquent les migrants, les sans-papiers, les déboutés des droits humains", avait déclaré Patrick Chaimovitch, lors d'une commémoration de la rafle du Vel d'Hiv le 19 juillet dernier. Des propos qui avaient choqué et provoqué l'indignation de plusieurs syndicats de police.

Ce dimanche sur Twitter, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a qualifié les propos de Patrick Chaimovitch de "scandaleux et d'insupportable" avant d'annoncer qu'il déposera plainte. Le cabinet du ministre confirme ce lundi matin que la plainte sera bel et bien déposée.

Dans un communiqué adressé à l'AFP, le maire de Colombes dit "regretter que (s)on propos ait pu porter à confusion" et rappelle son "soutien aux policiers et aux gendarmes qui exercent la lourde responsabilité républicaine de sécurité dans des conditions extrêmement difficiles. Il n'y a pour moi aucune comparaison possible entre police et gendarmerie d'un État démocratique d'une part, et police et gendarmerie de l'État pétainiste d'autre part", insiste-t-il, réfutant tout parallèle entre "le sort des migrants et celui des Juifs promis à l'extermination".

 

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.