Actualités
|
Publié le 15 Mai 2019

Crif/Eurovision - Sécurité des grands événements : la touche israélienne

Coupe du monde, Jeux Olympiques, G20, Festival de Cannes ou Eurovision : à chaque grand événement planétaire, les entreprises israéliennes répondent présent pour assurer la sécurité des installations et du public.

À l'occasion de l'Eurovision, (re)découvrons les sociétés israéliennes devenues incontournables dans ce domaine :

Sécuriser les parois en verre : Al Sorag

Al Sorag est une société israélienne créée en 1986 qui a pour spécialité de proposer du verre qui résiste à différents types d'agression, que ce soit les rayons, chocs ou explosions. En effet, à supposer qu'un explosif soit déclenché à proximité de panneaux en verre, les éclats pourraient causer bien des dégâts sur les victimes. Avec ces verres aux revêtements spéciaux, ce risque est désormais limité.

Sécuriser et faciliter le transport des visiteurs : Moovit

Les israéliens connaissent déjà bien cette application, qui en temps réel les guide dans les méandres des transports en commun. Itinéraires en temps réels, alertes de descente, calcul de chemin le plus court… cette application permet à chacun d'être autonome dans ses déplacements. Moovit s'exporte, et a été par exemple agréée par la mairie de Rio lors des Jeux Olympiques.

Préparer l'afflux de spectateurs et anticiper l'afflux de blessés : des experts israéliens

Cannes, 2016. A quelques mois de l'ouverture du Festival du film, des experts ont été dépêchés sur la croisette pour auditer le lieu, et pour préparer les organisateurs du Festival, en cas d'une attaque terroriste. Des exercices ont été réalisés, en partenariat avec les bâtiments voisins et les hôpitaux du secteur. Ces précieux conseils et nouvelles procédures, basés sur l'expertise et l'expérience israéliennes ont permis de se préparer à toute éventualité.

Contre la cyber menace : Thetaray

Lors des Jeux Olympiques de 2018 à Pyeongchang, cette société s'est assurée de protéger l'événement en s'assurant qu'il n'est pas visé par diverses cyber attaques, qui pourraient aller du trucage des tableaux d'affichage à la fuite de données personnelles des athlètes, par exemple. Les tentatives d'infiltration du système ont été tenues en échec, assurant ainsi une pleine réussite de la compétition.

Sophie Taïeb

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.