Questions fréquemment posées

Quand est ce que le CRIF est né ?

Le CRIF est né en 1943/1944. Des éléments précis sur la genèse de l’institution sont disponibles dans la rubrique « histoire » http://crif.org/fr/crif/histoire.

 

A quoi sert le CRIF ? Que fait le CRIF toute l’année ?

Le CRIF est l’organe de représentation politique de la communauté juive organisée  et son porte - parole.

Il a pour missions de lutter contre toutes les formes d'antisémitisme, de racisme, d'intolérance et d'exclusion, de défendre les droits de l’Homme. Le CRIF a aussi pour vocation l'affirmation de sa solidarité envers Israël et son soutien à une solution pacifique au conflit du Proche-Orient. Il œuvre enfin à la préservation de la mémoire de la Shoah et lutte contre son instrumentalisation.

Toute l’année, le CRIF entretient des relations avec l’ensemble des représentants de la vie politique et civile, française et internationale.

 

Qu’est ce que le dîner du CRIF?

Annuellement, le CRIF invite l’ensemble de ces interlocuteurs et partenaires à un dîner républicain. En cette occasion, le CRIF fait le point sur l’actualité de ses missions. Ce diner prend la forme d’un dialogue entre le président du CRIF et le président de la République ou le Premier ministre.

Bon nombre de délégations régionales du CRIF organisent également un diner annuel.

 

Le CRIF est-il un lobby ?

Le CRIF considère que l’organisation de la vie politique en lobbys n’a pas sa place dans notre République. Le CRIF défend une certaine vision de l’intérêt général ; c’est à ce titre une organisation pleinement républicaine.

 

Le CRIF a-t-il des équivalents dans d’autres pays ?

Le CRIF entretient des relations avec des organisations « homologues » dans les pays où existe une communauté juive organisée. C’est notamment le cas du Zentralrat en Allemagne, du Board of deputies en Angleterre, des grandes organisations juives aux Etats-Unis,…

 

Le CRIF est-il vraiment représentatif de la communauté juive de France? 

Le CRIF est représentatif des associations qui le composent, soit de l’écrasante majorité des organisations « juives » à vocation nationale de France.

 

Toutes les associations "juives" sont-elles membres du CRIF?

Non. Ce n’est pas le cas des associations à vocation locale, ni de celles qui ne le demandent pas.

 

Faut-il être Juif pour être membre du CRIF ?

Le CRIF ne fédère pas d’individus mais des associations. Toutes les demandes d’associations sont examinées par la commission « Statut- Agrément-Mandat ».

 

Le CRIF a-t-il de l’influence sur la vie politique française ?

Oui, le CRIF pèse sur la vie politique française en défendant sa vision de ce que devrait être l’action publique contre le racisme et l’antisémitisme, en proposant sa réflexion sur la transmission de la mémoire de la Shoah, ou en défendant son idée de la paix au Proche-Orient.

En somme, le CRIF agit très exactement comme toutes les autres associations préoccupées par l’intérêt public.

 

De quels partis politiques français le CRIF est-il proche?

Le CRIF entretient des relations suivies avec l’ensemble des forces politiques dont l’action ou le discours ne s’opposent pas directement à ses missions.

 

Pourquoi le CRIF ne s’exprime-t-il que sur l’antisémitisme et jamais sur le racisme ou les discriminations ?

Le CRIF s’inquiète de l’antisémitisme comme il s’inquiète du racisme ou des discriminations. La diversité de l’action du CRIF présentée sur ce site le reflète.

 

Pourquoi le CRIF ne s’occupe-t-il que de la Shoah et pas d’autres génocides ?

Le CRIF a pour mission de s’occuper de la transmission de la mémoire de la Shoah en France. Les autres génocides le mobilisent en tant qu’atteintes insupportables aux droits de l’homme ; à ce titre, le CRIF s’engage dans la dénonciation des crimes contre l’humanité.

 

Les responsables politiques juifs sont-ils membres du CRIF ?

Siègent à l’Assemblée Générale, les délégués désignés par les associations membres du CRIF. Chaque association a la liberté de choisir ses représentants.

 

Quelles relations le CRIF entretient-il avec  Israël ?

Le CRIF a pour vocation l'affirmation de sa solidarité envers Israël et son soutien à une solution pacifique au conflit du Proche-Orient.

 

De quels partis politiques israéliens le CRIF est-il proche ?

En France comme ailleurs, le CRIF est susceptible d’entretenir des relations avec l’ensemble des forces politiques dont l’action ne s’oppose pas directement à ses missions.

 

Le CRIF souhaite-t-il la paix entre Israéliens et Palestiniens?

Le CRIF affirme et œuvre depuis longtemps à l’émergence d’une solution pacifique au conflit au Proche-Orient. Il se prononce pour l’existence d’un Etat palestinien aux cotés d’Israël.

Articles les plus lus cette semaine

Galerie médias

Nos réseaux sociaux en direct

Découvrez Imri Ziv, le candidat qui portera les couleurs d'Israël à l'Eurovision cette année. - Israël, Eurovision

Les juges ont aussi approuvé l’ouverture d’une enquête sur une possible discrimination d’un festival contre le chanteur Matisyahu

#Newsletter - Subscribe to our monthly report in English !

To consult the february edition : bit.ly/2kmBdte

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle en anglais !

Pour consulter l’édition de février : bit.ly/2kmBdte

#MémoireJ - La condition des Juifs au Moyen-Age : le massacre de la Saint-Valentin

Le 14 février est mondialement connu comme étant « la journée des amoureux ». Pour la communauté juive de France, et plus précisément de Strasbourg, ce jour évoque un événement sanglant dans son histoire.

Il s’agit du triste anniversaire du pogrom des juifs de Strasbourg, le 14 avril 1349. Ce jour-là, la quasi-totalité des habitants juifs de la ville de Strasbourg (2000 personnes) fut massacrée.

A la suite de la tragédie, la haine ne faisait qu'accroître, entraînant ainsi la suppression de professions artisanales et commerciales aux juifs de la ville.

Dans ce contexte déjà tendu, survient ensuite la menace de la peste noire, qui causa près de 25 millions de morts en Europe. Bien que la peste n’ait pas encore atteint Strasbourg, les juifs étaient accusés d’emblée d'avoir empoisonné les puits. Le peuple réclame alors leur extermination.

Le 14 février, le quartier juif est cerné et ses habitants sont brûlés vifs sur une place encore appelée à ce jour "la rue Brûlée".

Pour lire l'intégralité de l'article : urlz.fr/4Onn

#AmisDuCrif - Venez adhérer aux Amis du Crif pour assister à tous nos évènements !

Inscriptions au lien suivant : bit.ly/29YVdbK

Israël détient le record du plus grand nombre de scientifiques et de chercheurs par habitant dans le monde.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.