Actualités
|
Publié le 8 Janvier 2021

Hommage - Clarissa Jean-Philippe, la policière de Montrouge

La jeune policière municipale a été assassinée par Amedy Coulibaly le 8 janvier 2015. Une cérémonie a été organisée en sa mémoire devant la plaque commémorative, à Montrouge, en présence de Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur.

Clarissa Jean-Philippe avait 26 ans et venait de réaliser son rêve : devenir policière. Le terroriste Amedy Coulibaly l’a abattue d’une balle de kalachnikov dans le dos, dans une rue de Montrouge, le matin du 8 janvier 2015, à la veille de la prise d’otages sanglante à l’Hyper Cacher.

***

Publié le 30 septembre dans France Inter

Clarissa a toujours été une enfant timide, toujours à jouer dans sa chambre avec son petit frère”, confie sa maman, Marie Louisa Jean-Philippe, qui nous parle à travers le haut-parleur de son téléphone, dans sa petite maison de Martinique, sur l’île où Clarissa est née le 1er septembre 1988. Clarissa était une petite fille “inquiète, toujours inquiète, parce qu’elle voulait me protéger et protéger son petit frère”. Elle n’a que six ans quand ses parents se séparent une première fois, dans une ambiance électrique. Elle est une fillette renfermée, “n’invite jamais de copains ni de copines à la maison”, s’attriste sa mère. A la maison, ses parents tentent de revivre ensemble sous le même toit. Le père est revenu de métropole où il était parti travailler quelques années, chez Buffalo Grill. Le retour est violent. 

....Pour lire la suite, cliquez ICI

 

Le Crif vous propose aussi :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.