Le CRIF en action
|
Publié le 28 Janvier 2010

Plaque commémorative pour les enfants Juifs déportés de la rue des Saules.

Dimanche 10 Janvier 2010 a eu lieu le dévoilement de la plaque dédiée à la mémoire des enfants juifs de la rue des Saules à Paris 18ème, morts en déportation. La cérémonie avait lieu dans la nouvelle Synagogue Yismah Moché du 42 bis de la rue des Saules Paris 18ème. Cette commémoration était organisée conjointement par le Merkaz de Montmartre (centre éducatif, culturel et communautaire), l'AMEJD (Association pour la mémoire des enfants Juifs déportés) et la Synagogue Yismah Moché.




Il faut rappeler que plus de 700 enfants juifs vivaient dans le 18ème arrondissement .Ils ont été arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupation Nazie. Plus de 11.000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Il s'agissait, ce dimanche 10 janvier 2010, d'honorer la mémoire de ceux pour lesquels la rue des Saules fut leur dernier refuge avant leur extermination.



M. Jacob Dahan président du Merkaz de Montmartre et de la communauté de Yismah Moché a prononcé un discours très émouvant après avoir salué les personnalités présentes :



M. Daniel Vaillant Maire du 18ème, député de Paris et ancien ministre
M. David Messas Grand Rabbin de Paris,
M. Joël Mergui président du Consistoire central
Mme Michèle Chouraqui présidente du Centre israélite de Montmartre
M. Noël Veg président de l'AMEJD
M. Ariel Amar membre du comité Directeur du CRIF
M. Christophe Careshe député de Paris
Mme Claudine Bouygues conseiller de Paris et conseiller du 18ème arrondissement
M. Pierre Yves Bournazel conseiller de Paris et conseiller du 18ème arrondissement
M. Bruno Sarre conseiller délégué auprès du Maire du 18ème arrondissement



Ce fut ensuite au tour de Mme Chouraqui d'allumer les 6 bougies du chandelier. Aux deux jeunes sœurs, mesdemoiselles Tuil de dévoiler la plaque et de lire les noms des enfants, au Grand Rabbin de Paris de prononcer le Yizkor, à M. Noël Veg d'insister sur l'essentiel en disant: « Nous sommes les dépositaires de la mémoire de ces disparus sans sépultures », à M. Joël Mergui président du Consistoire Central d'apprécier le rôle des présidents des communautés quand ils s'engagent dans la transmission de cette mémoire, et à M. Daniel Vaillant de présenter les excuses de M. Delanoë, maire de Paris, qui n'a pu participer à cette cérémonie et d'exprimer avec beaucoup d'émotion la tragédie de ces « enfants qui ont été arrachés à la vie par la folie Nazie parce qu'ils étaient juifs ». Chaque intervention était encadrée par des chants et des airs de circonstance avec un violon, une flûte traversière et un groupe vocal d'adultes « KOL VOCE » qui a impressionné toute l'assistance. Enfin, M. Jacob Dahan, président du Merkaz de Montmartre et de la Communauté, a invité les 200 personnes à entrer dans la salle des fêtes pour prendre le verre de l'amitié et où les attendait un buffet.



Photo : D.R.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.