Marc Lévy

Représentant du Crif en Israël

Blog du Crif - De quoi cette lâcheté est-elle le nom ?

11 Avril 2022 | 412 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Découvrez mon discours prononcé lors de la plénière de clôture de la 11ème Convention nationale du Crif, le 14 novembre 2021, en présence du Premier ministre Jean Castex.

Pages

Israël

Par Chloé Blum

Par Chloé Blum

Dans la Vieille Ville de Jérusalem, dissimulé au milieu des pierres millénaires, se cache un trésor tout israélien : une exposition en réalité augmentée pour retourner dans le passé et découvrir le second Temple comme on ne l'a jamais vu. Ajustez vos masques, embarquement immédiat !

Il y a 70 ans, le 29 novembre 1947, était voté par l’ONU à New York, le plan de partage de la Palestine mandataire. Cette résolution numéro 181 prévoyait la création de trois entités : un État juif, un État arabe et Jérusalem placé sous contrôle international.

Alors que le Fatah et le Hamas tentent une énième poignée de main historique, la diplomatie israélienne y répond par un silence qui mérite une attention particulière.

 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Pour #Jerusalem partagez & faites entendre l’Histoire !

Itinéraire de Paris à Jérusalem est un récit de voyage de François-René de Chateaubriand publié en 1811. Il relate un voyage effectué de juillet 1806 à juin 1807.
Il est divisé en sept parties : la 5eme est  consacrée à Jérusalem

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

Pages

Opinion

Pages

Un grand quotidien du soir a rendu compte du récent attentat terroriste qui a fait 3 morts et 15 blessés en plein centre de Tel Aviv en ces termes :

« En Israël, au moins deux morts dans une attaque  à Tel-Aviv, l’assaillant(sic) tué par les services de  sécurité israéliens ».

Un « assaillant » selon le Larousse est une « personne qui donne l'assaut à l'ennemi ou à ses positions. »

Sauf à considérer les paisibles consommateurs des terrasses de café de Tel Aviv comme des militaires au combat, le terme est inapproprié.

Ce sont les terroristes qui frappent sans discernement des civils, qu’ils soient rassemblés sur une terrasse de café à Paris ou à Tel Aviv.

Pourquoi ne pas les nommer tels ?

Les tueurs de civils israéliens auraient-ils un statut particulier ?

Sans aucun doute pour les mouvements islamistes palestiniens Hamas et Jihad islamique qui ont « célébré » ce massacre.

Mais pour un grand quotidien français, de quoi cette lâcheté est-elle le nom ?

 

Marc Lévy

Représentant du Crif en Israël