Yonathan Arfi

Le nouveau Président du Crif, un militant juif et citoyen

Célébration des 75 ans de l'État d'Israël au Trocadéro - Discours du Président du Crif

19 Juin 2023 | 125 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Martine Ouaknine est adjointe au Maire de Nice, déléguée au devoir de mémoire, à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, conseillère métropolitaine et départementale, présidente honoraire du Crif Sud-Est.

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

 

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Par Nicolas Bedos

Pages

Actualité

Pages

Israël

Par Chloé Blum

Par Chloé Blum

Dans la Vieille Ville de Jérusalem, dissimulé au milieu des pierres millénaires, se cache un trésor tout israélien : une exposition en réalité augmentée pour retourner dans le passé et découvrir le second Temple comme on ne l'a jamais vu. Ajustez vos masques, embarquement immédiat !

Il y a 70 ans, le 29 novembre 1947, était voté par l’ONU à New York, le plan de partage de la Palestine mandataire. Cette résolution numéro 181 prévoyait la création de trois entités : un État juif, un État arabe et Jérusalem placé sous contrôle international.

Alors que le Fatah et le Hamas tentent une énième poignée de main historique, la diplomatie israélienne y répond par un silence qui mérite une attention particulière.

 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Pour #Jerusalem partagez & faites entendre l’Histoire !

Itinéraire de Paris à Jérusalem est un récit de voyage de François-René de Chateaubriand publié en 1811. Il relate un voyage effectué de juillet 1806 à juin 1807.
Il est divisé en sept parties : la 5eme est  consacrée à Jérusalem

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

Pages

Le dimanche 18 juin 2023, le Crif et le FSJU, avec le concours de l’Ambassade d’Israël en France ont organisé une grande fête populaire au Trocadéro à Paris pour célébrer les 75 ans de l’État d’Israël. 

 

 

Monsieur le ministre de la Défense, cher Yoav Gallant,

Monsieur le Ministre des Transports, cher Clément Beaune,

 

Quelle joie de nous retrouver ici, des milliers, en plein cœur de Paris, pour célébrer les 75 ans de l’État d’Israël et l’amitié entre la France et Israël !

Si nous sommes ici, c’est pour le dire haut et fort : nous sommes français, et fiers de l’être, et nous aimons passionnément Israël !

 

Chers amis,

Faisons ensemble une expérience. Fermons les yeux et imaginons ce qu’auraient été les 75 dernières années sans l’État d’Israël. Fermons les yeux, et plongeons dans ce monde vertigineux et terrifiant.

 

Sans Israël, qui aurait accueilli ces centaines de milliers de rescapés de la Shoah, témoins d’un monde englouti par l’Europe ?

Sans Israël, qui garantirait aux croyants du monde entier le libre accès aux lieux saints à Jérusalem ?

Qui aurait été chercher les Juifs d’Éthiopie, d’Irak ou du Yémen pour les protéger ?

Sans Israël, qui permettrait aux Juifs où qu’ils vivent de savoir, si le destin devait le leur imposer, qu’un refuge leur est assuré quelque part sur cette Terre ?

Qui aurait été cherché Adolf Eichmann en Argentine pour le juger ?

Qui aurait sauvé les otages d’Entebbe ?

 

Nous imaginons ce monde sans Israël et comme le disait Élie Wiesel, nous le ressentons tous : « Nous pouvons vivre loin d’Israël mais nous ne pouvons pas vivre sans Israël ».

 

Chers amis,

Rouvrons les yeux. Revenons à notre réalité et regardons le miracle quotidien qu’est l’État d’Israël depuis 75 ans.

 

L'histoire d'Israël est une histoire d'espoir, de courage et de détermination.

C'est l'histoire de pionniers qui ont fait face à des défis et des menaces, mais qui ont toujours refusé de baisser les bras car Israël n’a pas droit au défaitisme. 

Israël, c’est, selon les mots de Joseph Kessel, le pays des « fils de l’impossible ». C'est l'histoire de femmes et d’hommes qui ont cultivé le désert, qui ont bâti des villes, et qui ont transformé Israël en un foyer pour tous ses citoyens, quelles que soient leurs origines et leurs confessions.

 

C’est l’histoire d’une démocratie vibrante, qui j’en suis convaincu, ne renoncera jamais à être à la fois résolument juive et profondément démocratique.

Cette démocratie peut connaitre bien-sûr des moments de doute et de questionnement et nous, Français juifs seront toujours à ses côtés pour qu’elle reste un Etat juif et démocratique.

 

Chers amis,

Nous réunir ici un 18 juin, date de l’appel solennel du général de Gaulle à la résistance à l’occupation nazie, est un symbole fort :  la France, notre pays, et Israël sont unis par l’histoire de valeurs partagées. La France et Israël sont deux Nations qui parlent au monde.

 

J’étais il y a quelques jours à Sète. Nous honorions l’Exodus, ce bateau chargé de rescapés de la Shoah, parti de France, avec l’aide de la France, et espérant rejoindre le futur État d’Israël.

Un quai du port de Sète portera désormais le nom d’Exodus pour rappeler cette odyssée. Il portera aussi le nom du commissaire Leboutet, qui à l’aide de faux visas, a permis à tous les passagers de l’Exodus d’embarquer. Ce jour-là, la France était fidèle à son ambition humaniste.

 

Rappelons au passage, à ceux qui accusent Israël d’être une colonie, que la création d’Israël n’est pas le produit de la colonisation. Israël, est au contraire le fruit d’une décolonisation ! Israël est né lorsque l’empire colonial britannique est reparti dans sa métropole. Les Juifs d’Israël n'ont pas d’autre metropole !

 

Face à délégitimation d’Israël, nous le rappellerons, tant qu’il le faudra : le peuple juif a le droit à un État souverain sur sa terre !

 

Israël est l’un des seuls États au monde dont certains se permettent de remettre en cause le droit à l’existence.

Comme le faisait Albert Camus, saluons, je le cite, « l’exemplaire Israël qu'on veut détruire sous l'alibi de l'anticolonialisme, mais dont nous devons défendre le droit de vivre ».

Israël est le seul qu’un autre pays – en l’occurrence l’Iran – désormais au seuil de l’arme nucléaire, menace ouvertement de détruire.

Le seul à ce point ostracisé dans le concert des Nations.

L’un des seuls enfin, à être si souvent la cible du terrorisme.

 

Que chacun l’entende aujourd’hui :

Nous, Juifs de France, combattrons toujours ceux qui menacent l’existence et la légitimité d’Israël !

 

Chers amis,

75 ans est un âge honorable. À 75 ans, Israël a le droit de prétendre à la paix et la sécurité. Souhaitons aux Israéliens que le chemin de la paix avec ses voisins, initié en 1979 avec l’Égypte poursuivi en 1993 et 1994 puis avec les Accords d’Abraham, construise un avenir radieux pour tous les Israéliens, et pour tous les habitants du Moyen-Orient.

 

Vive Israël et vive l’amitié France-Israël !

 

Yonathan Arfi, Président du Crif