Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Un guide du parfait boycotteur financé par l'ONU - par Gil Taïeb

13 December 2016 | 356 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme
Le 10 janvier 2023, Yonathan Arfi, Président du Crif, s'est rendu à la cérémonie en hommage aux victimes de la rafle de Libourne du 10 janvier 1944. Il a prononcé un discours dans la cour de l'école Myriam Errera, arrêtée à Libourne et déportée sans retour à Auschwitz-Birkeneau, en présence notamment de Josette Mélinon, rescapée et cousine de Myriam Errera.  
 
À l'occasion de la fête juive de Hanoucca, découvrez les vœux du Président du Crif, Yonathan Arfi.
 

La 12ème Convention nationale du Crif a eu lieu hier, dimanche 4 décembre, à la Maison de la Chimie. Les nombreux ateliers, tables-rondes et conférences de la journée se sont articulés autour du thème "La France dans tous ses états". Aujourd'hui, découvrez un des temps forts de la plénière de clôture : le discours de Yonathan Arfi, Président du Crif.

 

"For the union makes us strong" : car l'union nous rend forts, Solidarity forever, Peter Seegers

La 77ème cérémonie du Yizkor organisée par le FARBAND - Union des Sociétés Juives de France s'est déroulée dimanche 2 octobre 2022, à 11h30 au cimetière de Bagneux. 

À l'aube de 5783, découvrez les vœux de Yonathan Arfi pour Roch Hachana. 

Pages

Pour la énième fois l'ONU s'apprête à voter le financement d'une liste noire d'entreprises internationales opérant dans les territoires contestés.

Seront ainsi montrées du doigt les sociétés se trouvant à Jerusalem, sur les hauteurs du Golan et en Judée -Samarie.

" Le guide du parfait boycotteur antisémite" sera ainsi financé par l'ONU.

Un pas de plus sera franchi !

 

Après avoir obtenu l'étiquetage des produits, ce sera maintenant la chasse aux sociétés juives ou travaillant avec l'Etat Juif qui sera financée par une instance internationale qui chaque jour, montre  son incapacité à défendre les opprimés et les victimes des assassins à travers la planète.

L'ONU par ce vote scélérat renoue avec les plus sombres pages de notre Histoire et remet au (dé)goût du jour une nouvelle " Etoile Jaune", bleue et blanche afin de désigner le Juif des Nations.

Les nouveaux bourreaux n'arborent plus le drapeau Nazi mais celui des pays arabo musulmans et de leurs complices qui votent systématiquement toutes les résolutions pouvant frapper Israël.

Les centaines de milliers de victimes des criminels, de Daesh, du tyran de Damas et de tous les dictateurs vivant tranquillement dans leur palais, n'intéressent personne.

Au mieux, elles obtiennent quelques minutes dans nos médias.

Les résolutions les concernant s'ajoutent les unes aux autres mais restent vaines. Le nombre de morts ne cesse d'augmenter.

Ces centaines de milliers de chrétiens d'Orient, de Yezidis, de Kurdes et autres victimes de la barbarie islamiste n'ont pas la "chance" d'être palestiniens !

Ils n'émeuvent personne. ils sont abandonnés.

Pas de manifestation, pas de boycott contre ceux qui laissent faire.

L'ONU, chaque jour, signe sa fin prochaine et son silence ne doit pas nous laisser muets.

Cette énième condamnation d'Israël, ne réussira jamais à  briser, ni cette démocratie, ni son peuple, ni ses amis fidèles à travers la planète.

Le monde doit comprendre et entendre que l'Etoile Jaune restera à tout jamais présente dans nos cœurs et nos mémoires mais ne sera plus jamais cousue sur notre poitrine !